Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le Futuroscope fait-il trop de bruit ?

-
Par , France Bleu Poitou

Plusieurs habitants des communes autour du Futuroscope se sont plaints ces dernières semaines du bruit émanant du parc. Ils mettent en cause l'animation "le Before" qui prépare le public à l'arrivée du spectacle nocturne chaque soir de l'été.

Futuroscope de Poitiers
Futuroscope de Poitiers © Radio France - Catherine Grain

Saint-Georges-lès-Baillargeaux, France

Emilie et son mari se sont installés à Saint-Georges-les-Baillargeaux en janvier dernier dans un lotissement entièrement neuf, devant leur maison, la route n'est d'ailleurs pas encore bitumée. Début juillet, ils ont fait la connaissance d'un voisin pour le moins bruyant : le Futuroscope. 

Situés à trois kilomètres du parc

Chaque soir entre 21h30 et 22h15, des "bass" se mettent à résonner, dans le parc puis jusque sur leur terrasse, le "Before" commence : "Vous êtes dans votre lit, en train de lire un livre tranquillement après le boulot et vous entendez un grondement, une vibration régulière, ce sont les bass des DJ."

Le couple habite tout de même à trois kilomètres du parc à vol d'oiseau, leur lotissement étant placé en haut d'une butte, aucune barrière ne se trouve entre le parc d’attraction et leur terrasse de laquelle on distingue quelques lumières du Futuroscope. 

"Ils passaient du Rihanna !"

Avec l'aide du vent, certains soirs, les titres diffusés par les DJ qui s'illustrent sur scène sont même reconnaissables : "Un soir, mon mari est sorti dehors, il m'a ensuite rejoint dans le salon en me disant qu'il avait reconnu le titre : ils passaient du Rihanna, ça nous a fait sourire mais bon, nous habitons à plusieurs kilomètres."

En en parlant avec ses voisins, Emilie se rend alors compte qu'elle n'est pas la seule à entendre ce "before" dans les alentours. Vincent qui habite cette fois-ci à Jaunay-Marigny ose une comparaison : "C'est la boite de nuit dans mon jardin". Emilie décide donc d'interpeller le parc sur Twitter, une démarche dans laquelle sa voisine Laurie la soutient : 

Le parc répondra ensuite directement sur le réseau social à Emilie, affirmant tout mettre en oeuvre pour que la situation rentre dans l'ordre. D'autant plus qu'après quelques recherche, la jeune femme n'est pas la seule à mettre en cause le niveau sonore du parc. 

Le Futuroscope a baissé le son 

Depuis le 1er Août, le parc d'attraction a réagi, le niveau sonore de ce mix a baissé. Selon Laure Mosseron, la directrice marketing du parc, le vent pourrait en partie être à l'origine de ces désagréments : "il y a peut être une question aussi du vent qui porte la musique vers ces maisons, mais dans tous les cas nous avons fait le nécessaire."

"Il n'y avait pas de risque pour le public"

Si la musique était reconnaissable à plusieurs kilomètres du parc, le Futuroscope souhaite également rassurer les visiteurs. Le niveau sonore n’était selon eux pas dangereux pour le public. "Il est évident que nous ne voulons rendre sourd personne, ce n'est pas une boite de nuit, il n'y avait pas de risque pour le public" affirme Laure Mosseron.

Quoiqu'il en soit, Emilie et ses voisins ont bien constaté une baisse du niveau sonore émanant du Futuroscope depuis son tweet de fin juillet.