Faits divers – Justice

Le gendarme aux blagues salaces condamné

Par Vincent Delorme, France Bleu Picardie mercredi 19 mars 2014 à 11:34

Le gendarme est ressorti du Palais de Justice d'Amiens avec une épée de Damoclès au dessus de la tête.
Le gendarme est ressorti du Palais de Justice d'Amiens avec une épée de Damoclès au dessus de la tête. © Guillaume Clément - MaxPPP

Un gendarme qui était en poste à Roye jusqu'au printemps 2013 a été condamné mardi par le tribunal correctionnel d'Amiens à six mois de prison avec sursis. Il a été reconnu coupable de harcèlement sexuel sur une jeune collègue. Il fait appel, pour éviter d'être radié de la gendarmerie.

Un ancien gendarme de la brigade de Roye (Somme) condamné. Un maréchal des logis chef de 32 ans accusé de harcèlement sexuel sur une jeune collègue. Pendant un an, jusqu'au printemps dernier, il est accusé d'avoir multiplié les blagues et les allusions à caractère sexuel sur une jeune gendarme adjointe de 18 ans , en poste également à la brigade de Roye.Hier, lors de son procès au tribunal correctionnel d'Amiens, le gendarme, muté dans l'Oise depuis les faits, a été condamné à six mois de prison avec sursis . Pour lui, il s'agissait uniquement d'humour. Elodie Touchais.

Gendarme harcèlement/ PAP

Son avocat évoque, certes, des allusions sexuelles mais sans arrière-pensée . Le prévenu ne voyait pas où était le mal. Elodie Touchais.

Gendarme harcèlement/ ENRO

                   Le gendarme a décidé de faire appel de sa condamnation à six mois de prison avec sursis. Une peine qui, si elle était définitive, pourrait mettre un terme à sa carrière au sein de la gendarmerie.

Partager sur :