Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le gendarme en garde à vue pour "homicide involontaire" après le carambolage mortel de Bourgoin-Jallieu, jugé ce jeudi

mercredi 27 février 2019 à 19:16 Par Véronique Saviuc, France Bleu Isère et France Bleu

Un gendarme d'une brigade du Nord Isère va être jugé ce jeudi en comparution immédiate à Bourgoin-Jallieu pour "homicides involontaires" avec circonstances aggravantes après le carambolage qui a tué un couple de septuagénaires mardi soir. Il roulait ivre, et trop vite quand il heurté leur voiture.

Le gendarme de 35 ans a été contrôlé positif au test d'alcoolémie après l'accident mortel qu'il a provoqué.
Le gendarme de 35 ans a été contrôlé positif au test d'alcoolémie après l'accident mortel qu'il a provoqué. © Maxppp -

Bourgoin-Jallieu, France

Le gendarme de 35 ans affecté à une brigade du Nord Isère n'était pas en service mardi soir quand il a heurté la voiture d'un couple de septuagénaires (un homme et une femme de 72 et 70 ans) avenue Irène et Frédéric Joliot-Curie, la voie express à deux voies qui va à l'Isle d'Abeau.  

Le choc violent a propulsé le véhicule sur ceux qui se trouvaient devant eux. Au total, six voitures se sont carambolées. Deux personnes ont été tuées, et il y a eu plusieurs blessés.

Au vu de l'odeur d'alcool qu'il dégageait à l'arrivée des secours, un contrôle d'alcoolémie a été fait sur place qui s'est révélé positif. Les résultats de l'analyse sanguine ont confirmé l'état d'ivresse ce mercredi. 

Contrôle d'alcoolémie positif

Le gendarme a aussitôt été placé en garde à vue mardi soir. Il sera présenté ce jeudi à la justice en comparution immédiate pour "homicides involontaires avec circonstances aggravantes (l'alcool et une vitesse "inadaptée" selon le procureur de Bourgoin-Jallieu) et pour blessures involontaires et défaut de maîtrise pour avoir provoqué des blessures sur plusieurs personnes dans le carambolage.

Mercredi soir, le colonel Yves Marzin qui commande le groupement de gendarmerie de l'Isère a réagi : "Je pense avant tout aux familles de victimes. Une enquête est en cours. La gendarmerie saura tirer les leçons des résultats de cette enquête. Un gendarme qui est là pour faire respecter la loi doit donner l'exemple".