Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le gérant de la pizzeria qui a explosé à Grasse soigné à l'hôpital pendant que l'enquête avance

mercredi 13 février 2019 à 21:55 Par Marion Chantreau, France Bleu Azur

Les jours de l'employé-gérant de la pizzeria, soufflée par une explosion à Grasse (Alpes-Maritimes) mardi, ne sont plus en danger. L'homme de 33 ans a été placé en coma artificiel à l'hôpital de Toulon. Pendant ce temps les enquêteurs cherchent à comprendre l'origine du sinistre.

Intervention des pompiers après l'explosion d'une pizzeria mardi à Grasse
Intervention des pompiers après l'explosion d'une pizzeria mardi à Grasse - SDIS 06

Grasse, France

L'enquête se poursuit après l'explosion survenue dans la pizzeria Mozart del Gusto à Grasse, mardi en fin d'après-midi, boulevard Maréchal-Leclerc. Le commerce a été soufflé, il est entièrement détruit. Les policiers de la Sûreté urbaine de Grasse sont chargés de l’enquête, ils se sont rendus sur place mercredi, accompagnés d’un expert judiciaire, pour tenter de comprendre ce qui a provoqué l'explosion. Une fuite de gaz s'est enflammée. 

Le gérant dans un état stable

Le gérant de la pizzeria, âgé de 33 ans, se trouvait seul sur place au moment du drame. Le commerçant, connu dans le quartier, était en train de préparer ses sauces quand la déflagration est survenue. 

Il a été grièvement brûlé dans l'explosion, sur plus de la moitié du corps mais il va s'en sortir, son état s'est stabilisé mercredi. Il a été placé en coma artificiel et devra rester deux mois en service de réanimation à l'hôpital de Toulon. 

"Plus de danger liés au gaz"

Sur place, "il n'y a plus de danger lié au gaz" affirme GRDF. On ignore encore si c'est le gaz de ville ou une bonbonne qui est à l'origine du sinistre. Beaucoup de riverains s'interrogent sur cette fuite de gaz dans le quartier. En tous cas, la piste criminelle a été écartée, tout comme dans l'explosion du 2 février dernier à Grasse dans le supermarché ALDI, liée à une fuite de gaz de ville.