Infos

Le gérant du centre de bien-être à Chassaignes soupçonné de viols et abus de faiblesse

Par Joanna Yakin et Sophie Constanzer, France Bleu Périgord samedi 15 mars 2014 à 10:56

Le château Le Pauly à Chassaignes
Le château Le Pauly à Chassaignes © Radio France

Le gérant du centre de bien être du château Le Pauly à Chassaignes près de Ribérac, a été placé en détention provisoire. Il est mis en examen pour viols, agressions sexuelles et abus de faiblesse sur quatre femmes. Il aurait agi comme un gourou de secte.

Le directeur du centre de bien-être du Château le Pauly à Chassaignes, près de Ribérac, a été interpellé en début de semaine suite à quatre plaintes pour viols, agressions sexuelles et abus de faiblesse . Celui qui est décrit comme un "thérapeute énergétique" par le site internet de l'établissement, est soupçonné d'avoir agi comme un gourou de secte pour abuser de femmes fragiles qui auraient entre 40 et 50 ans.

L'établissement a été mis sous surveillance de la MIVILUDES

Le procureur de la république de Périgueux parle bien de dérives sectaires et le gérant de l'établissement a été mis en examen pour "abus de faiblesse d'une personne en état de sujestion psychologique". Autrement dit, il y aurait eu une emprise mentale sur les quatre femmes. Le centre était sous la surveillance de l'organisme d'Etat en charge de la lutte contre les sectes, la MIVILUDES, depuis le mois de décembre 2013.

Le directeur nie les faits qui lui sont reprochés. Il a été placé en détention provisoire. 

Reportage dans la commune de Chassaignes

Partager sur :