Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

La mère du gilet jaune matraqué à Besançon témoigne : "Mon fils est pacifique"

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Besançon, France Bleu

A Besançon, le gilet jaune matraqué ce samedi en fin de manifestation, dément avoir cherché à entraver l’action de la police et va déposer plainte. Sa mère, choquée, affirme que son fils est pacifique.

Le jeune homme a été blessé à l’arcade sourcilière, samedi, lors de la manifestation des gilets jaunes à Besançon
Le jeune homme a été blessé à l’arcade sourcilière, samedi, lors de la manifestation des gilets jaunes à Besançon © Maxppp - Arnaud Castagné

Besançon, France

Le gilet jaune, blessé par un coup de matraque asséné par un policier, samedi, en fin de manifestation à Besançon, devrait porter plainte. C'est ce que sa mère a déclaré ce lundi sur l'antenne de Radio Bip, la radio locale qui a révélé cet incident dans une vidéo. 

La mère de Mathias explique que le jeune homme est arrêté pour cinq jours et qu'il a reçu dix points de suture. "Dans la famille, on est tous choqués", ajoute-t-elle. Son fils lui a raconté ce dont il se souvient au téléphone. Peu de choses en réalité. Selon le récit fait par sa mère, le jeune homme quittait la manifestation quand il y a eu un mouvement de foule. Il aurait vu une grenade lacrymogène rouler par terre, il a pris peur et a interpellé un policier pour qu'il la ramasse. "Ensuite, il y a eu ce coup qu'il n'a pas vu arriver par derrière", explique sa mère, "Ensuite, il avance tout droit, il y a un trou noir. Il ne se souvient pas de ce qu'il s'est passé."

Mon fils n'a rien fait, il est pacifique" - la mère de Mathias

"La personne qui a fait ça, je ne comprends pas son geste !", proteste encore la mère de Mathias, "mon fils n'a rien fait. Il est pacifique." Dans l'entourage du gilet jaune en question, nombreux sont ceux qui conseillent au principal intéressé de déposer plainte. A commencer par sa mère. Le préfet du Doubs a annoncé dans un communiqué qu'il saisissait l'Inspection générale de la police nationale pour une enquête administrative.

Choix de la station

France Bleu