Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le "Gilet jaune" Maxime Nicolle porte plainte pour menace de mort à la gendarmerie de Dinan

Maxime Nicolle, l'une des figures du mouvement des "Gilets jaunes" a déposé une plainte pour menace de mort à la gendarmerie de Dinan dans les Côtes-d'Armor ce jeudi 15 août. Une réponse aux multiples menaces qu'il dit recevoir notamment sur les réseaux sociaux.

Maxime Nicolle a déposé une plainte pour menace de mort à la gendarmerie de Dinan
Maxime Nicolle a déposé une plainte pour menace de mort à la gendarmerie de Dinan © AFP

Visiblement le 15 août n'aura pas vraiment été de tout repos pour Maxime Nicolle. L'une des plus célèbres figure du mouvement des "Gilets jaunes" a profité de ce jour férié pour aller déposer une plainte à la mairie de Dinan dans les Côtes-d'Armor. 

Certains vont devoir maintenant répondre de leurs menaces - Maxime Nicolle

Cette plainte pour menace de mort matérialisée par écrit, image ou autre objet fait suite aux nombreuses menaces et insultes dont Maxime Nicolle se dit victime depuis le début des mois et comme il l'explique sur sa page Facebook : "après s'être bien amuser derrière leurs écrans, leur pseudo et leur réseaux sociaux certains vont devoir maintenant répondre de leurs menaces, diffamations, harcèlements et autres merveilles auquel j'ai eu droit depuis quelque mois! Des heures de videos, messages, mails, commentaires à dispo."

La plainte sera transmise au procureur de la République qui décidera des suites à donner à cette procédure.

Choix de la station

France Bleu