Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Le gilet jaune qui avait foncé sur un gendarme à Nice ira en prison

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Le jeune gilet jaune de 26 ans qui avait foncé sur des gendarmes avant de prendre la fuite en décembre dernier à Nice a été condamné ce mercredi après-midi par le tribunal correctionnel de Nice. Il écope de 18 mois de prison ferme.

Les gilets jaunes sur les péages - illustration. © Radio France - PASCAL BONNIERE
Les gilets jaunes sur les péages - illustration. © Radio France - PASCAL BONNIERE © Radio France

Nice, France

L'affaire avait entaché un rassemblement de gilets jaunes à Carros en décembre dernier. Un jeune Carrossois de 26 ans était jugé ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Nice pour avoir foncé sur des gendarmes avant de prendre la fuite au péage Saint- Isidore, lors d'une mobilisation des gilets jaunes le 15 décembre dernier à Nice

Des gilets jaunes bloquent la barrière de péage avec leurs véhicules, les gendarmes contrôlent les voitures, mais ce jeune homme circule sans permis, sous l'emprise de cannabis, et ne se laisse pas faire. Il accélère et manque alors de percuter trois gendarmes. Des motards de la gendarmerie se lancent ensuite à ses trousses, il réussit à les semer en roulant à 200 km/h sur l'A8. Une enquête a permis de retrouver sa voiture.

Il a été condamné à 18 mois d'emprisonnement ferme, reconnu coupable de l'ensemble des faits. Il devra également verser 1.500 euros de dommages et intérêts à chaque gendarme. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu