Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le Golf de Bois-Guillaume jugé après un accident qui a gravement blessé un jeune homme de 27 ans

vendredi 6 avril 2018 à 14:06 Par Christine Wurtz, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Gauthier Deconihout est aujourd'hui tétraplégique et sous assistance respiratoire après un grave accident survenu en octobre 2016. Il participait à une course d'obstacles organisée par le Golf de Bois-Guillaume. Le Golf et son directeur sont poursuivis pour "blessures involontaires".

Le procès se tient ce vendredi après midi au palais de justice de Rouen
Le procès se tient ce vendredi après midi au palais de justice de Rouen © Radio France - Coralie Moreau

Le 16 octobre 2016, Gauthier Deconihout participe avec des amis à une course d'obstacles organisée par le Golf de Bois-Guillaume. Sur le parcours, un toboggan géant termine sa course dans un bassin. Gauthier, lui, retombe violemment au pied de la structure. A 27 ans, le jeune père de famille est aujourd'hui tétraplégique et respire à l'aide d'une machine. 

L'enquête a mis en évidence des négligences dans l'organisation et la sécurité de l'évènement. Notamment dans la construction du fameux "water jump", l'attraction phare de la course. Un tremplin de 70 mètres de long, 4 mètres de haut, et construit un peu en retrait d'un plan d'eau dont la profondeur n'excédait pas 80 centimètres au bord. Gauthier Deconihout s'est écrasé à l'aplomb de cette structure testée seulement la veille par 4 personnes. Plusieurs coachs sportifs consultés par le patron du Golf l'avaient pourtant alerté sur la dangerosité de l'obstacle, bricolé par le prévenu, sans plan, avec l'aide du cuisinier et du jardinier du Golf.

A la barre, Romain D soutient pourtant qu'il a le sentiment que

 "tout était bien géré".

Un autre participant s'était pourtant déjà ouvert l'arcade sourcilière en tombant du tremplin juste avant l'accident qui a brisé la colonne vertébrale de Gauthier. Le jeune homme vit toujours au centre de rééducation des Herbiers à Bois Guillaume en attendant l'achèvement des travaux d'aménagement de sa maison.

L'avocate générale a requis 10 mois de prison  avec sursis et 5000 euros d'amende à l'encontre de Romain D, ainsi que 20 000 euros d'amende à l'encontre du Golf de Bois-Guillaume en tant que personne morale. Le jugement a été mis en délibéré.