Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Grand Bourg : un homme passé à tabac devant la gendarmerie, les agresseurs s'enfuient en volant une voiture

-
Par , France Bleu Creuse

Ca s'est passé dans la nuit du 17 au 18 novembre. Tout commence par une soirée entre amis, organisée dans un appartement du Grand-Bourg, en dépit de toutes règles sanitaires.

Pour interpeller les suspects, les gendarmes de Guéret, Bourganeuf, La Souterraine et Saint-Vaury sont venus en renfort à leurs collègues du Grand-Bourg.
Pour interpeller les suspects, les gendarmes de Guéret, Bourganeuf, La Souterraine et Saint-Vaury sont venus en renfort à leurs collègues du Grand-Bourg. © Radio France - Marie Martirossian

Mardi soir, un homme âgé de 30 ans invité une poignée d'amis dans son appartement du Grand-Bourg. La soirée est alcoolisée, les esprits s'échauffent, et très vite une bagarre éclate. L'un des fêtards assène un coup de poing à un autre. Mais l'auteur du coup craint les représailles et s'enfuit.

Il est poursuivi par 3 autres fêtards, qui le rattrapent devant la gendarmerie du Grand Bourg. La victime est mise à terre et rouée de coups de pieds. Il est 3h30 du matin, les gendarmes sont naturellement alertés. Très vite les agresseurs comprennent, et s'enfuient au volant d'un voiture, volée sur la place du village.

Le véhicule est retrouvé le matin même, sur les coups de 8h30 à Saint Maurice la Souterraine, brûlé par les fuyards. Ce qui n'empêche pas les gendarmes de retrouver leurs traces. Les agresseurs sont interpellés, l'appartement où avait lieu la soirée clandestine inspecté par les gendarmes. 

La victime de l'agression a été hospitalisée. L'hôte de la fête a été laissé libre, et n'est pas poursuivi. Quand aux 3 agresseurs, ils ont été interpellés. L'un d'eux a été transféré vendredi dans un centre de détention pour mineurs à Saint-Etienne. Les 2 autres suspects, âgés de 18 et 21 ans, sont actuellement à la maison d'arrêt de Guéret. Ils doivent comparaître ce lundi, pour violences aggravées et vol de véhicule.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess