Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : France Bleu Montagne

Le Groupe Montagne des sapeurs-pompiers de la Drôme n'a jamais fait autant d'interventions que cet été

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le Groupe Montagne des Sapeurs-Pompiers de la Drôme (GMSP 26) n'a pas chômé depuis le déconfinement et le nombre d'interventions augmente encore cet été. Les secours alertent les randonneurs sur les bons comportements à adopter.

Le GMSP est intervenu en moyenne une fois par jour depuis le début de l'été : du jamais vu !
Le GMSP est intervenu en moyenne une fois par jour depuis le début de l'été : du jamais vu ! - Thomas Pietrucci - GMSP 26

Le GMSP 26 a effectué en moyenne une intervention par jour en juillet et en août. Ça peut paraître peu mais c'est du jamais-vu. Pourtant, ces secours pourraient être évités dans bien des cas. Voici quelques conseils avant de partir randonner.

Vérifier son itinéraire et boire de l'eau

Ce dimanche, vers 15h30, une randonneuse d'une quarantaine d'années est secourue à Omblèze dans le secteur de la tête de la Dame. Elle souffre d'une fracture à la cheville gauche. Un exemple parmi tant d'autres des interventions qu'effectuent tous les jours les sapeurs-pompiers du groupe montagne dans la Drôme. 

"Depuis le fin du déconfinement, compte le commandant Dominique Lemblé, responsable du GMSP 26, on constate 12 interventions au mois de mai, 14 au mois de juin, 31 au mois de juillet et 23 pour le moment en août. C'est une situation exceptionnelle que nous n'avions pas vécue jusqu'ici"

Le commandant Lemblé met en garde les randonneurs (image d'illustration)
Le commandant Lemblé met en garde les randonneurs (image d'illustration) - Thomas Pietrucci - GMSP 26

Ces interventions pourraient être éviter pourtant dans la majorité des cas. Manque d'anticipation des itinéraires, manque d'équipement, le GMSP alerte sur les bonnes pratiques à adopter. "Déjà, on s'assure de disposer d'un téléphone bien chargé, d'avoir une carte et un certain nombre d'équipements comme une _couverture de survie_", explique le commandant Lemblé. Cela peut paraître étonnant à cette période de l'année mais certains endroits restent à l'abri du soleil et dans un courant d'air, l'hypothermie peut vite gagner

Avec les températures actuelles, il faut bien penser également à s'hydrater avant de partir ainsi que pendant l'effort et penser à manger car l'appétit peut faillir lorsque le thermomètre dépasse un certain seuil. "Il faut s'assurer également de bien maîtriser l'itinéraire et que quelqu'un connaisse l'endroit et l'horaire auquel on doit rentrer pour éventuellement donner l'alerte", rajoute le commandant Dominique Lemblé. 

Pour éviter tout écueil, le gouvernement met à disposition un site de prévention à destination des randonneurs. N'oubliez pas non plus de bien vous chausser : la majorité des interventions concernent des entorses, fractures aux chevilles. Enfin le numéro à retenir en cas de problème et à composer est le 112

Choix de la station

À venir dansDanssecondess