Faits divers – Justice

Le Havrais qui a tué sa mère va être mis en examen pour homicide volontaire sur ascendant

Par Bertrand Queneutte et la rédaction, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu mardi 13 septembre 2016 à 18:29

Le Havre (illustration).
Le Havre (illustration). © Radio France - Bénédicte Courret

Le Havrais qui a tué sa mère sera resté un peu moins de 48h en garde à vue. Il doit être mis en examen dans la soirée pour homicide volontaire sur ascendant.

On a appris, au lendemain du meurtre d'une femme de 62 ans par son fils, que la garde à vue de ce dernier va prendre fin dans la soirée. L'homme, âgé de 25 ans et originaire du quartier de Graville au Havre, doit être présenté à un juge d'instruction dans la soirée. Il devrait être mis en examen pour homicide volontaire sur ascendant, et écroué.

Plus tôt dans la journée, France Bleu Normandie vous révélait qu'un expert psychiatre avait jugé Nicolas pénalement responsable de son geste. Au cours de la garde à vue, le garçon a affirmé s'être converti à l'islam ces derniers mois et être pratiquant. Une conversion qu'il avait caché à tous ses amis proches, que nous avons pu rencontrés.

Cependant, aucune revendication claire n'a été exprimée face aux enquêteurs. Ces propos sont flous et il est resté très évasif quant à son mobile. Il est aussi apparu très froid et renfermé. L'analyse de son ordinateur n'a rien donné. Et aucun signe de radicalisation n'a été décelé.

Lors de son interpellation, lundi matin, selon des sources policières, il avait affirmé avoir tué sa mère parce qu'elle l'empêchait d'aller faire le djihad en Syrie.

Dans le quartier où il a grandi, ses amis d'enfance sont choqués. - Radio France
Dans le quartier où il a grandi, ses amis d'enfance sont choqués. © Radio France - Bertrand Queneutte

Partager sur :