Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le Havre : 34 scooters et quads saisis lors de rodéos urbains ont été détruits

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Une opération spectaculaire ce mercredi après-midi au Havre : sous les yeux du Procureur et de la Sous-Préfète, 34 deux-roues utilisés pour faire des rodéos urbains ont été détruits. Une manière de faire passer un message de fermeté aux pratiquants de ces rodéos très bruyants.

La grue n'a fait qu'une bouchée des 34 scooters et quads
La grue n'a fait qu'une bouchée des 34 scooters et quads - Sous-Préfecture du Havre

Le Havre, France

Il ne reste quasiment plus rien des 34 scooters et quads qui ont été écrasés par la pince d'une grue ce mercredi après-midi au Havre. L'opération de destruction de ces engins utilisés pour des rodéos s'est déroulée sous les yeux du Procureur de la République, de l'adjoint à la sécurité et de la Sous-Préfète du Havre. L'occasion de faire passer un message de fermeté aux pratiquants de rodéos.

Les deux-roues ont été saisis et détruits sur décision de justice - Aucun(e)
Les deux-roues ont été saisis et détruits sur décision de justice - Sous-Préfecture du Havre

Une cellule anti-rodéos opérationnelle depuis le mois de mai

"Les rodéos urbains sont en augmentation ces dernières années, et le phénomène n'est plus limité à certains quartiers donc l'idée c'est de pouvoir faire comprendre que ces rodéos sont dangereux en matière de sécurité routière, et qu'ils perturbent la tranquillité de certains quartiers. Nous souhaitons montrer qu'il n'y a pas d'impunité en la matière", explique Marie Aubert, la Sous-Préfète du Havre.

Ces engins saisis et détruits, sur décision de justice, disparaîtront de l'espace public, et les autorités veulent éviter que les amateurs de rodéos ne rachètent des quads ou des scooters. "C'est pour cela qu'une cellule anti-rodéos est opérationnelle depuis le mois de mai au commissariat du Havre, elle est composée de 5 policiers dédiés. Leur rôle est d'enquêter, de recouper des informations grâce à la vidéo-surveillance et de procéder à des interpellations", conclut Marie Aubert.