Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Havre : des perquisitions à la mairie et au domicile d'Édouard Philippe ce jeudi

Des perquisitions ont été menées ce jeudi matin à la mairie du Havre, ainsi qu'aux domiciles havrais et parisien d'Édouard Philippe. Cette procédure s'inscrit dans le cadre d'une information judiciaire sur la gestion de la crise dû à l’épidémie de la Covid-19, ouverte en juillet dernier.

Édouard Philippe lors de son élection en tant que maire du Havre, le 5 juillet dernier.
Édouard Philippe lors de son élection en tant que maire du Havre, le 5 juillet dernier. © Maxppp - FRANCK CASTEL

Édouard Philippe a donc accueilli les enquêteurs ce jeudi matin : des perquisitions ont eu lieu à la mairie, ainsi qu'aux domiciles havrais et parisien du maire du Havre. "La mairie et le domicile de M. Édouard Philippe ont été perquisitionnés ce matin, indique-t-on à la mairie du Havre. _Tout s’est passé de façon très courtoise, avec la pleine coopération du maire_. Édouard Philippe a toujours dit qu’il se tient à la disposition de la Justice."

Information judiciaire sur la gestion de la crise sanitaire

L'ancien Premier ministre n'était pas le seul concerné. Des perquisitions similaires ont eu lieu chez le ministre de la Santé Olivier Véran, sa prédécesseure Agnès Buzyn, le directeur général de la Santé Jérôme Salomon et l'ancienne porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye. Cette procédure s'inscrit dans le cadre d'une information judiciaire sur la gestion de la crise dû à l’épidémie de la Covid-19, ouverte en juillet dernier par la Cour de Justice de la République, seule habilitée à juger les ministres et anciens ministres.

Plus de 90 plaintes avaient été déposées sur la gestion de cette crise sanitaire. Neuf d'entre elles visent Edouard Philippe, Olivier Véran, et sa prédécesseure, Agnès Buzyn, pour "abstention de combattre un sinistre".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess