Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Après un incendie, l'Imoca Fortil ne prendra pas le départ de la Transat Jacques Vabre

Un début d'incendie a endommagé lundi soir l'intérieur de l'IMOCA Fortil, amarré dans le bassin Paul Vatine au Havre. Il ne prendra finalement pas le départ de la Transat Jacques Vabre dimanche 27 octobre.

Le bateau a subi quelques dégâts mais le mât n'est pas tombé. Il va être inspecté ce mardi.
Le bateau a subi quelques dégâts mais le mât n'est pas tombé. Il va être inspecté ce mardi. © Radio France - Véronique Houdan

Le Havre, France

Après un départ de feu, lundi 21 octobre, à l'intérieur de l'IMOCA Fortil de Clément Giraud et Rémi Beauvais, les skippers annoncent qu'ils ne prendront le départ de la Transat Jacques Vabre, prévue dimanche 27 octobre. 

"Nous ne pouvons pas partir sur une transat aussi longue et difficile. Nous nous sommes trop investis dans ce bateau pour prendre le risque d’aggraver la situation, en mer", a expliqué Clément Giraud sur sa page Facebook

Le feu a pris vers 20h10, à l'intérieur de l'IMOCA Fortil de Clément Giraud et Rémi Beauvais, amarré dans le bassin Paul Vatine avant le départ, dimanche, de la Transat Jacques Vabre. "Une épaisse fumée blanche a d'abord été aperçue, s'échappant par la porte du cockpit", détaillent, sur les réseaux sociaux, les différents comptes de la Transat et de Clément Giraud. 

Le mât n'est pas tombé

Les pompiers sont très vite arrivés et il n'y a pas eu de blessé. En revanche, le bateau a subi quelques dégâts : "Le mât n’est pas tombé. Toutes les équipes autour du bateau ont été très réactives, détaille Clément Giraud sur son compte Facebook. La cloison intérieure, associée à l’outrigger tribord (tangon perpendiculaire au bateau), s’est déformée. Le roof du cockpit s’est légèrement enfoncé à tribord sous l’effet de la chaleur. Nous allons donc soulager cet outrigger en donnant de la gîte au bateau, pour sécuriser le mât. Puis, nous démâterons et ferons un diagnostic avec un expert".

Le bateau a été déplacé dans un autre bassin. On ne connaît pas encore l'origine du sinistre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu