Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : LE + INFO de France Bleu Bourgogne

LE + INFO - J'habite dans la plus vieille abbaye cistercienne du monde

jeudi 4 janvier 2018 à 18:21 Par Jacky Page, France Bleu Bourgogne

Chaque jour France Bleu Bourgogne vous fait découvrir un habitat qui sort de l'ordinaire. Dernière étape avec à Marmagne, près de Montbard, l'abbaye de Fontenay. Un site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, qui appartient à la même famille depuis 1820.

L'abbaye de Fontenay reçoit chaque année 100.000 visiteurs
L'abbaye de Fontenay reçoit chaque année 100.000 visiteurs © Radio France - Jacky Page

Marmagne, France

Fontenay, c'est la première abbaye cistercienne, fondée par Saint Bernard en 1118. Une fondation dont on célèbre cette année le 900e anniversaire. Et c'est la famille Aynard qui y vit. L’histoire du site historique et celle de cette famille sont liées depuis près de deux siècles. Hubert Aynard raconte que son aïeul a acheté une papeterie en 1820, avant de découvrir que son acquisition comprenait aussi une vénérable abbaye. 

L’abbaye de Fontenay, nichée au creux de son vallon,  avait été sauvée des destructions de la Révolution par sa réutilisation en usine. Par chance, la papeterie avait été conçue sans porter préjudice aux bâtiments abbatiaux. De sorte que lorsqu'elle a cessé ses activités, son démontage a restitué l'abbaye dans son état d'origine. Même la maison où loge la famille n'a pas empiété sur les bâtiments cisterciens : « nous habitons au cœur de l’abbaye, mais dans un logement qui lui, ne doit rien à l’abbaye, puisqu’il a été construit dans les années 1840 ». 

Restaurations de génération en génération

Des générations d’enfants ont joué dans l’ancienne abbaye. Hubert Aynard a le souvenir de parties de cache-cache interminables avec ses cousins et cousines. Le site est tellement vaste et riche en cachettes qu’il était impossible de retrouver celui qui s’y dissimulait. Dans le bâtiment qui abrite l’ancienne forge des moines, d’autres souvenirs s’éveillent. Un établi massif y trône, équipé d’un gros étau. Hubert Aynard se souvient que son grand-père y façonnait des pièces de ferronnerie pour la restauration de l’abbaye. Son petit-fils se voyait confier le serrage des pièces dans l’étau. 

La roue à aubes redonne vie à l'ancienne forge des moines - Radio France
La roue à aubes redonne vie à l'ancienne forge des moines © Radio France - Jacky Page

De l’autre côté de la salle, devant une grande cheminée, la forge où les moines produisaient des clous et des cerclages pour les roues de charrettes, rappelle l’ancienneté de la vocation métallurgique du Montbardois. Mais Hubert Aynard pense à son fils, François, décédé en 2012. Il avait repris les rênes de l’abbaye, et avait mené à bien la restauration de la forge. La pièce maîtresse en est le marteau hydraulique actionné par une grande roue à aubes, un travail réalisé en faisant appel à plusieurs lycées techniques européens. « Cette roue qui tourne toujours, elle parle de notre fils François ». 

Hubert Aynard devant le bâtiment de la forge - Radio France
Hubert Aynard devant le bâtiment de la forge © Radio France - Jacky Page

Une messe cistercienne pour les 900 ans de l'abbaye

Le lieu magique, incontournable à l’abbaye de Fontenay, c’est l’abbatiale, 71 mètres de long, 17 mètres de hauteur sous les voûtes. « Il règne là, par ce chef-d’œuvre de proportions cisterciennes, une impression de chef-d’œuvre architectural et spirituel ».

L'abbatiale, chef-d'oeuvre cistercien - Radio France
L'abbatiale, chef-d'oeuvre cistercien © Radio France - Jacky Page

Le site réclame une attention et un entretien constants. « C’est un entretien perpétuel, symbolisé par une seule chose quand on connaît la surface de toitures : il y a deux hectares de toitures à entretenir ». L'abbaye de Fontenay reçoit chaque année 100.000 visiteurs qui paient un droit d'entrée. "Chaque visiteur est un mécène de l'abbaye", se plaît à souligner Hubert Aynard, qui prépare un événement afin de marquer les 900 ans de l’abbaye : une messe cistercienne célébrée par le père abbé de Cîteaux, avec des chants grégoriens, qui aura lieu le 16 septembre.