Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : LE + INFO de France Bleu Bourgogne

LE + INFO - Trois idées reçues sur le dispositif "voisins vigilants"

mardi 9 janvier 2018 à 12:23 Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne

Les cambriolages sont source d'inquiétude pour beaucoup de Côte-d'Oriens. Pour lutter contre cette délinquance, de plus en plus de communes font appel à des habitants volontaires pour surveiller les mouvements suspects et alerter les forces de l'ordre. Est-ce efficace ?

Voisins vigilants
Voisins vigilants © Maxppp - Thomas Lo Presti

Dijon, France

Pour lutter contre les cambriolages, deux nouvelles communes de Côte-d'Or ont décidé de mettre à leur tour en place le dispositif "Voisins vigilants". Chorey-les-Beaune et Savigny-les-Beaune ont rejoint ce lundi 8 janvier, un des réseaux. Des voisins vont donc y surveiller les alentours et alerter les forces de l'ordre. Mais, alors qu'est-ce qu'un comportement suspect ? Quand ont lieu les cambriolages ? Voici trois idées reçues soumises au général Olivier Kim, commandant de la région de gendarmerie de Bourgogne Franche-Comté.

Première idée reçue sur les cambriolages, ils se déroulent tous de nuit ? 

" C'est effectivement une idée reçue parce que pour les cambriolages, il n'y a pas de créneaux spécifiques. Ils arrivent de jour comme de nuit. De jour, c'est parfois lié  au travail d'une personne qui quitte son habitation principale, et pendant son absence, son domicile est cambriolé. Parfois même des cambrioleurs sont assez déterminés et ça peut se faire en présence des résidents qui dorment au cours de la nuit."

Les cambrioleurs ne s'attaquent qu'aux grosses maisons ? 

"C'est également une idée reçue. Le cambrioleur fait feu de tout bois. Évidemment, la délinquance d'appropriation essayera de cibler des résidences ou des entreprises où ils sont susceptibles de trouver un gros butin, pour autant, lorsque les gens ont besoin d'argent rapidement, ils peuvent s'attaquer y compris à des familles dont la richesse n'est pas élevée."

Les réseaux de "Voisins vigilants" ne servent à rien ? "

"C'est aussi une idée reçue. Des habitants se portent volontaires dans un village pour exercer une surveillance au profit de leurs voisins. Il ne s'agit pas de délation tels que certains pourraient l'entendre , il s'agit simplement de faire un acte citoyen et dire par exemple, j'ai repéré une voiture qui tourne depuis un petit moment autour de la maison de mon voisin, je signale la plaque d'immatriculation aux gendarmes en appelant le 17 (le centre opérationnel de la gendarmerie) et je signale que la maison de mon voisin est en train d'être cambriolée et cela marche très bien. Si vous faites un protocole de participation citoyenne et que vous y ajoutez de la protection vidéo par les référents sûreté, vous faites baisser la délinquance l'année suivante de 30%!"