Faits divers – Justice

Le liquidateur judiciaire du Mans FC réclame plus de 22 millions d'euros de dédommagement

Par Julie Le Duff, France Bleu Maine jeudi 5 octobre 2017 à 18:28

L'ex-président du Mans FC, Henri Legarda (ici devant le tribunal administratif de Nantes en octobre 2013), réclame 620 000 euros de réparation à la FFF et à la LFP
L'ex-président du Mans FC, Henri Legarda (ici devant le tribunal administratif de Nantes en octobre 2013), réclame 620 000 euros de réparation à la FFF et à la LFP © Maxppp - Franck Dubray

La cour administrative d'appel de Nantes examinait ce jeudi les demandes du liquidateur du Mans FC de dédommagement par la Fédération française de football et la Ligue de football professionnel. Henri Legarda, l'ex-président, demande lui aussi réparation.

Près de 14 millions d'euros pour la SASP (la société anonyme sportive professionnelle), 9 millions pour Le Mans FC - MCO (l'entité chargée notamment de la billetterie) : voilà les sommes réclamées ce jeudi à Nantes par le liquidateur judiciaire du club, Me Franklin Bach, en dédommagement suite à la rétrogradation du club en CFA à l’automne 2013.

Ce dernier estime en effet que la Fédération française de football (FFF) et la Ligue de football professionnel (LFP) auraient du laisser sa chance au club sarthois, quand il est sportivement descendu de Ligue 2 à l'issue de la saison 2012-2013 : autrement dit, le laisser jouer en National, sans le rétrograder encore d'un échelon pour raisons financières, ce qui aurait alors précipité la fin du Mans FC. Le club sarthois, exsangue, avait finalement été liquidé en octobre 2013 pour repartir en DH, l'équivalent de la sixième division.

Henri Legarda demande 620 000 euros

Des arguments repris par la vingtaine d'actionnaires qui demandent eux aussi, en parallèle, réparation, à commencer par l'ex-président du Mans FC. Henri Legarda réclame à lui seul 620 000 euros, mais on peut aussi citer la société IPF (3 millions d'euros) ou encore Gilles Fauveau Finances (131 000 euros). Contacté par téléphone, Henri Legarda nous a indiqué qu'il ne ferait aucun commentaire sur cette procédure en appel, se trouvant actuellement en Côte d'Ivoire. Nous n'avons pas pu joindre son avocat.

Décision le 20 octobre

Le Mans FC aurait-il pu éviter la liquidation judiciaire en 2013 s'il avait effectivement été maintenu en National... alors qu'il accusait déjà un déficit de près de 15 millions d'euros ? Le rapporteur public, comme en janvier 2016, a proposer de rejeter l'ensemble des demandes, celles du liquidateur judiciaire comme celles de actionnaires. La décision de la Cour administrative d'appel est attendue pour le 20 octobre.