Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le livre d'une enfant martyre et de sa tante dénonce les défaillances de l'État

-
Par , , France Bleu Armorique, France Bleu

Karine a été violée au domicile familial par un ami de ses parents. Elle avait entre 5 et 7 ans. Malgré de nombreux signalements, Laurence Brunet-Jambu n'a obtenu la garde de sa nièce qu'en 2009. Toutes deux racontent les horreurs subies et les défaillances des services sociaux dans un livre.

Laurence Brunet-Jambu qui n'a obtenu la garde de sa nièce qu'en 2010
Laurence Brunet-Jambu qui n'a obtenu la garde de sa nièce qu'en 2010 © Radio France - Éric Bouvet

Rennes, Ille-et-Vilaine, Bretagne, France

Des années de coups, insultes, privations et viols

Karine, âgée aujourd'hui de 22 ans, a été une enfant martyre. Elle a été violée par un ami de ses parents, quand elle avait entre 5 et 7 ans, au domicile familial. Malgré une douzaine de signalements, sa tante, la rennaise Laurence Brunet-Jambu, n'obtient sa garde qu'en 2009, quand la petite fille a 12 ans et a subi des années de coups, insultes, privations et viols. Elles publient toutes deux aujourd'hui, un livre préfacé par Bruno Solo.

Le violeur et les parents condamnés

Dans cette affaire, un homme est condamné en juillet 2018 à 30 ans de réclusion, pour viols et agressions sexuelles.

Les parents sont eux aussi condamnés, à du sursis pour la mère et à 6 mois fermes pour le père. 

L'État également condamné

Autre condamnation, celle de l'État il y a un an, pour "déni de justice". Laurence Brunet-Jambu a fait appel, estimant que l'État aurait du être condamné pour "faute lourde".

Entre temps,  dans un rapport sorti en juin dernier, le défenseur des droits a donné raison à Laurence, estimant qu'il y a eu effectivement de grosses défaillances des services sociaux et de la justice.

"Signalements", le livre de Karine et Laurence Brunet-Jambu, aux éditions Ring (2019) - Radio France
"Signalements", le livre de Karine et Laurence Brunet-Jambu, aux éditions Ring (2019) © Radio France - Éric Bouvet
Choix de la station

France Bleu