Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le maire d'Abbeville sera jugé devant le tribunal correctionnel d'Amiens pour favoritisme

vendredi 30 août 2013 à 18:24 Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Picardie

Nicolas Dumont comparaîtra le mardi 10 septembre devant le tribunal correctionnel d'Amiens pour favoritisme. Le 22 janvier 2013, le maire d'Abbeville avait passé trois heures en garde à vue à la suite d'une plainte déposée par une entreprise de travaux publics de la ville d'Eu qui n'avait pas été retenue pour la construction d'un dépôt de bus.

Nicolas Dumont, maire d'Abbeville
Nicolas Dumont, maire d'Abbeville © Radio France

C'est en tant que président de la communauté de communes de l'Abbevillois que Nicolas Dumont sera jugé pour favoritisme le mardi 10 septembre . Nicolas Dumont et deux autres fonctionnaires comparaitront devant le tribunal correctionnel d'Amiens.

Le 22 janvier 2013, Nicolas Dumont avait été entendu sous le régime de la garde à vue dans les locaux du commissariat d'Amiens après le dépôt d'une plainte par une entreprise de la ville d'Eu, l'entreprise EGB qui estimait avoir été injustement évincée d'un marché public qui portait sur la construction d'un nouveau dépôt de bus à Abbeville.

L'avocat du maire d'Abbeville, Maître Jérôme Crépin assure que Nicolas Dumont n'a absolument rien à se reprocher .