Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le maire d'une petite commune du Calvados émasculé et tué par un mari jaloux

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le maire de Bretteville-le-Rabet dans le Calvados a été émasculé et mortellement blessé par un mari jaloux dans la nuit de jeudi à vendredi. L'agresseur s'est pendu.

La maison de Dominique Leboucher à Bretteville-le-Rabet.
La maison de Dominique Leboucher à Bretteville-le-Rabet. © Radio France

Le maire de Bretteville-le-Rabet, une petite commune du Calvados, a été retrouvé émasculé et tué par un mari jaloux ce vendredi. Selon les premiers éléments de l'enquête, Dominique Leboucher a été mortellement blessé et émasculé ce vendredi matin entre 8h et 9h. Son agresseur est un électricien de 39 ans, "lui reprochant une liaison avec son épouse ". Il lui a d'abord porté un coup de cutter à la gorge avant de l'émasculer. Il est ensuite rentré chez lui et a appelé sa compagne et les gendarmes, avant de se pendre.

Très jaloux

Sa compagne avait été élue conseillère municipale sur la liste menée par Dominique Leboucher en mars dernier. Et apparemment, cet homme de 39 ans, très jaloux, n'avait pas supporté les réunions tardives, et les contacts répétés entre le maire et sa conseillère.  Pour lui, c'était évident, ils avaient une liaison. Il a donc décidé d'y mettre un terme. Il n'y a pas vraiment de doutes sur la chronologie des faits. Puisque l'auteur est mort, il n'y aura pas de poursuites.

Drapeau en berne à la mairie

Dans ce village de 250 habitants, le choc est bien là. Dominique Leboucher avait 55 ans, il était conseiller commercial en assurances. C'était son premier mandat de maire mais il était conseiller municipal depuis 2001 à Bretteville-le-Rabet, petit village situé à une quinzaine de kilomètres au sud de Caen. Le troisième adjoint de la commune, Yannick Guesnon, a mis le drapeau de la mairie en berne, "c'est un hommage qu'on lui rend " explique-t-il la gorge nouée. Lui, et les amis de Dominique Leboucher ne croient pas à une infidélité du maire. Pour eux, l'auteur des faits a agi sur un coup de folie. La liste menée par Dominique Leboucher aux municipales en mars était baptisée "Pour un village agréable à vivre où chacun se sent bien. "

Yannick Guesnon, 3e adjoint au maire de Bretteville-le-Rabet

La mairie de Bretteville-le-Rabet.
La mairie de Bretteville-le-Rabet. © Radio France
Bretteville-le-Rabet dans le Calvados.
Bretteville-le-Rabet dans le Calvados.

 

Le maire de Bretteville-le-Rabet tué et émasculé : reportage de Louise Delépine

Choix de la station

À venir dansDanssecondess