Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le maire de Cabourg de nouveau face son ex-épouse devant le tribunal

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le maire de Cabourg contre-attaque. Après avoir été condamné pour violences conjugales, condamnation dont il a fait appel, Tristan Duval a fait citer son ex-épouse devant le tribunal, s'estimant lui aussi victime de violences. Le parquet a demandé la relaxe pour Solène Duval. Décision dans un mois.

Tristan Duval, condamné à 3 mois de prison avec sursis pour violences conjugales, poursuit à son tour son ex épouse.
Tristan Duval, condamné à 3 mois de prison avec sursis pour violences conjugales, poursuit à son tour son ex épouse. © Maxppp - Corinne Printemps

Cabourg, France

Les ex-époux Duval se sont de nouveau retrouvés sur les bancs du tribunal correctionnel de Caen ce lundi 21 octobre 2019. D'un côté le maire divers droite de Cabourg, 48 ans, assigne son ex-femme pour violences conjugales. De l'autre Solène Duval, 41 ans, chargée des programmes culturels sur une grande chaîne de télévision. A ses côtés pour la soutenir la comédienne Eva Darlan, très engagée dans la lutte contre les violences conjugales. 

A l'époque, la plainte de Tristan Duval avait été classée

Les faits remontent au 7 août 2018. Ce soir là, le couple se dispute dans sa maison de Cabourg. La bagarre commence à l'intérieur et se termine dans le jardin. Solène Duval dit avoir reçu un coup de poing, s'être retrouvée au sol puis aurait chuté sur un grillage. Le certificat médical fait état de contusions au visage et d'une côte fracturée. A l'époque, les deux époux déposent plainte l'un contre l'autre. Mais seule sa plainte à elle est retenue par la justice qui condamne l'élu à trois mois de prison avec sursis en novembre 2018. Condamnation dont il a appel. L'affaire sera rejugée à Caen le 8 janvier 2019. 

Procédure scandaleuse et perte de temps selon la défense

Entre temps, Tristan Duval a pris l'initiative des poursuites, selon la procédure de la "citation directe" qui renvoie automatiquement son ex-femme devant les juges. Il estime qu'il a lui aussi été frappé, et notamment mordu au poignet gauche. "Morsure de défense" rétorque l'avocat de Solène Duval, Stéphane Sebag, qui s'irrite contre cette procédure. "Le tribunal a perdu son temps, c'est indigne et indécent, s'énerve-t-il, des détails intimes ont ici été étalés, c'est scandaleux !"

Pour Stéphane Sebag, l'avocat de Solène Duval, la procédure engagée par le maire de Cabourg contre elle est scandaleuse et a fait perdre son temps au tribunal.  - Radio France
Pour Stéphane Sebag, l'avocat de Solène Duval, la procédure engagée par le maire de Cabourg contre elle est scandaleuse et a fait perdre son temps au tribunal. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

A l'audience, Gwenaëlle Coto pour le ministère public s'est elle aussi agacée de se voir reprocher un procès politique de la part de l'avocat de Tristan Duval. "Je ne fais pas de politique, je suis là pour faire du droit, a rappelé la magistrate du parquet. A l'époque, la plainte a été classée parce qu'il n'y avait pas d'éléments suffisants, je redemande à cette audience la relaxe de Madame Duval". 

Le tribunal correctionnel de Caen rendra sa décision le 20 novembre 2019. Le mariage des Duval avait été célébré le 27 août 2016, en présence de nombreuses personnalités politiques, dont l'ancien premier ministre Manuel Valls.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu