Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le maire de Hombourg-Haut mis en examen pour trafic de Subutex

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Jacques Furlan, médecin et maire de Hombourg-Haut a été mis en examen ce vendredi et placé sous contrôle judiciaire. Il a interdiction d'exercer. La justice le soupçonne d'avoir prescrit 25 000 boites de Subutex.

subutex pharmacie substitution héroïne
subutex pharmacie substitution héroïne © Maxppp

En 2 ans et demi, entre mars 2011 et septembre 2013, il a prescrit 25 000 boites de Subutex à 285 patients. Et dans des conditions pas franchement règlementaires. Jacques Furlan, le maire de Hombourg Haut a été mis en examen vendredi après-midi notamment pour délivrance de produits toxiques, violation du règlement sur la consommation de substances vénéneuses et escroquerie à la Caisse Primaire d'Assurance Maladie de Moselle. Outre la mise en examen, le juge d'instruction en charge de l'affaire au tribunal de Sarreguemines a placé le médecin généraliste de la cité de la Chapelle sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer son métier. 

Contrôle judiciaire contesté

L'enquête de la Police Judiciaire de Metz, alerté par un pharmacien français qui dénoncé les faits auprès du tribunal de Sarrebruck, a établi que le docteur Furlan a souvent rédigé des ordonnances de complaisance pour des proches ou des membres de la famille de patients qui venaient jusqu'à son cabinet. Et selon Christophe Mira, le procureur de Sarreguemines, "le préjudice qui reste à définir précisément s'élèverait à plusieurs dizaines de milliers d'euros". Parmi les bénéficiaires du trafic présumé, trois clients principaux qui revendaient le Subutex (un substitut à l'héroine) à des toxicomanes. Ces 3 suspects ont été relâchés après 36 heures de garde à vue mais ils devraient être mis en examen ultérieurement. Le docteur Furlan reconnait avoir prescrit autant de médicaments mais il nie avoir participé de près ou de loin à un trafic. Son avocat Maitre Dominique Rondu explique qu'il "n'a fait que gérer une population toxicomane qui effraie souvent les généralistes. En France, dit-il, il y a absence de service de soins ou de structures pour ce type de population". Jacques Furlan était apparemment connu dans le bassin houiller pour faciliter ce genre de prescription. Mais son avocat refuse qu'on le taxe de prescripteur d'ordonnance de complaisance. "Souvent, souligne Maitre Rondu,  pour d'autres médicaments dans un couple, la femme ou l'homme se fait prescrire des médicaments pour son conjoint. C'est une faute, certes, mais la sanction est disproportionnée."  Le maire de Hombourg-Haut conteste aussi l'interdiction d'exercer prononcée à son encontre. Il a fait appel de la décision. La cour d'appel de Metz devrait examiner ce recours d'ici 15 jours au plus tard. 

 

SUBUTEX RONDU POUR INFO

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess