Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le maire de La Turballe veut faire respecter le port du masque et se fait agresser

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Le maire de La Turballe en Loire-Atlantique a été agressé mercredi 24 février. Sur son trajet en voiture, l'élu a croisé une jeune fille sans masque. Après un échange pour qu'elle se plie aux règles sanitaires, Didier Cadro a reçu un skateboard.

Affiche port du masque obligatoire - Illustration
Affiche port du masque obligatoire - Illustration © Radio France - Noémie Guillotin

"C'est très choquant, je n'ai pas l'habitude", raconte Didier Cadro quelques heures après son agression. Le maire de La Turballe (Loire-Atlantique) a été pris à partie ce mercredi par trois jeunes ainsi que des ouvriers, pour une histoire de non-respect du port du masque. 

Une jeune femme refuse de porter son masque 

Ce mercredi après-midi, le maire de la commune est en voiture pour rejoindre son bureau à la mairie. Sur la route, il croise trois adolescentes dont une sans masque. Didier Cadro s'arrête et demande à la jeune fille de rectifier le tir. "Elle m'a dit qu'elle n'avait pas de masque. J'ai regardé dans ma voiture, comme j'ai toujours quelques masques de secours mais je n'avais plus rien", raconte le maire. 

Faute de stock dans sa boite à gants, l'élu sort de sa voiture et demande à la jeune fille d'appeler ses parents. "Sauf que finalement elle a appelé trois amis qui sont arrivés très rapidement". L'élu constate alors que les trois jeunes ne portent pas de masque non plus. "J'ai alors précisé que j'étais le maire et qu'ils devaient porter un masque. C'est là que l'un d'entre eux m'a envoyé son skateboard dans le visage mais j'ai réussi à le repousser avec mon bras"

Au même moment, des ouvriers observent la scène et décident de prendre l'élu à partie à leur tour. "Ils ne savaient pas que j'étais le maire de la commune.. Alors j'ai dit 'stop, je téléphone aux forces de l'ordre', mais en quelques secondes il n'y avait plus personne".

Le maire se dit très touché par cette situation inhabituelle sur la commune. "Ici il n'y a pas de problème. Tout va bien avec les administrés", regrette Didier Cadro, qui s'en sort sans blessure.  

"Je demande aux jeunes de respecter les règles sanitaires" - Didier Cadro, maire de La Turballe

Le maire de la commune de la Loire-Atlantique veut profiter de l'occasion pour passer un appel. "Je demande aux jeunes de respecter le port du masque. Même si il y a moins de risques pour eux, ils doivent penser à leurs parents et leurs grand-parents. Je sais que c'est long, même pour moi, mais si nous voulons profiter des festivités de cet été par exemple il faut faire un effort. Sinon ça va durer des années et des années", s'inquiète le maire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess