Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le maire de Lunel lance un appel solennel à l'État pour "empêcher le retour de ceux partis faire le jihad"

vendredi 27 avril 2018 à 8:57 Par Jules Brelaz, France Bleu Hérault et France Bleu

Dans une lettre adressée la semaine dernière à 13.000 de ses administrés, Claude Arnaud, le maire de Lunel (Hérault), demande solennellement à l'État d'empêcher "les mouvements fondamentalistes islamiques de prospérer librement" sur sa commune.

Une opération anti-jihadiste menée par les forces de l'ordre le 27 janvier 2015 à Lunel.
Une opération anti-jihadiste menée par les forces de l'ordre le 27 janvier 2015 à Lunel. © Maxppp -

Lunel, France

Ville de 26.000 habitants située entre Montpellier et Nîmes, Lunel est sous le feu de l'actualité depuis qu'une vingtaine de ses jeunes ont rejoint les rangs de l'Etat Islamique en Irak et en Syrie. "Lunel est durement touchée par les conséquences de l'Islam radical et rigoriste, porte d'entrée vers le terrorisme islamique", affirme Claude Arnaud. 

"Il aurait fallu réagir avant ! Il était temps qu'il bouge !" (réactions de Lunellois)

"À l'occasion du procès du groupe de jihadistes lunellois, notre ville vient de subir à nouveau un véritable massacre médiatique, notamment de la part des grands médias nationaux", écrit le maire Claude Arnaud dans sa lettre envoyée à ses administrés.

À Lunel, "une communauté musulmane radicalisée importante"

Tout en regrettant l'image "fortement dégradée et déformée" de sa commune, parfois surnommée capitale du jihad ou encore Molenbeek française, Claude Arnaud explique faire face à un phénomène de radicalisation dans sa ville. 

"A Lunel, nous avons une communauté musulmane radicalisée importante et jusque là... pourquoi pas ? Sauf qu'à un moment donné, c'est la porte ouverte aux dérives terroristes. Un jour il faudra avoir le courage de prendre certaines mesures."

"J'en appelle solennellement à l'État pour empêcher les mouvements fondamentalistes islamiques de prospérer librement sur Lunel". 

"Empêcher le retour des Lunellois partis faire le jihad"

Suite aux attentats de Carcassonne et de Trèbes, le Conseil municipal de Lunel a fait adopter, le 28 mars, une motion intitulée "Pour la défense de la République et pour la lutte contre l'Islam radical". 

Dans ce texte transmis au préfet de l'Hérault, ainsi qu'au député et sénateurs de la circonscription, Claude Arnaud demande également aux pouvoirs publics d'empêcher "le retour à Lunel et sur le territoire national des Lunellois qui sont partis faire le jihad", et dont certains ont été jugés récemment en première instance.