Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Isère : le maire de Miribel-les Échelles agressé par six jeunes qui tiraient des pétards

- Mis à jour le
Par

Le maire de Miribel-les-Échelles (Isère) a été agressé lundi soir. Williams Dufour avait demandé à un groupe de jeunes de cesser leurs tirs de mortiers sur la place du village. En retour, il a reçu des coups et a été hospitalisé. Une enquête est ouverte pour retrouver les agresseurs.

l'agression du maire s'est déroulée sur la place du village l'agression du maire s'est déroulée sur la place du village
l'agression du maire s'est déroulée sur la place du village - Google

Lundi soir, vers 21 heures, sur la place du village de Miribel-les Échelles (Isère), six jeunes de 16-18 ans environ, s'amusent à tirer des pétards. Le maire, Williams Dufour, 51 ans, nouvellement élu, intervient alors, avec deux de ses adjoints. Ils étaient en réunion tout près de là.

Publicité
Logo France Bleu

Insultes et agression physique

Williams Dufour décline son identité et leur dit qu'il est interdit d'allumer des pétards car, à cause de la sécheresse, cela pourrait provoquer un incendie. En guise réponse, il reçoit des insultes et des coups. Frappé au visage, il prend un feu d'artifice sur la main, qui est brûlée.

les habitants de Miribel-les-Echelles condamnent l'agression de leur maire -

Sept jours d'ITT pour le maire de Miribel

Blessé, il est transporté a l’hôpital de Voiron, par les pompiers. Il en est ressorti cette nuit avec des points de suture et sept jours d'incapacité temporaire de travail (ITT), incapacité temporaire de travail. Williams Dufour se repose chez lui mais il est choqué. L'un de ses adjoints a reçu un coup de casque sur la main, l'autre a eu sa chemise brûlée par un pétard.

"C'est lamentable ! S'en prendre comme cela à un élu. Il faut qu'on retrouve ceux qui ont fait cela !" - Un commerçant de Miribel-les-Échelles

Fuite en scooter

Ses agresseurs ont pris la fuite à bord de trois scooters et sont recherchés par les gendarmes de Saint Laurent du Pont et de la Brigade des recherches de Meylan qui sont chargés de l’enquête. Ils n'habitent pas le village de Miribel, qui compte 1700 habitants, dans le massif de la Chartreuse. "C'est lamentable" nous a expliqué un commerçant. "S'en prendre comme cela à un élu. Il faut qu'on retrouve ceux qui ont fait cela !" 

loading

Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, a condamné "avec fermeté les violences inacceptables commises contre le maire de Miribel-les-Echelles. Agresser un maire, c'est s'attaquer à la République" a-t-il dit sur Twitter.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu