Faits divers – Justice

Le maire de Montluçon contre l'inhumation sur sa commune de l'un des terroristes de Saint-Etienne-de-Rouvray

Par Juliette Micheneau, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu lundi 8 août 2016 à 12:25

Le maire de Montluçon, Daniel Dugléry.
Le maire de Montluçon, Daniel Dugléry. © Maxppp - LORETTE Bernard

Daniel Dugléry s'opposera à une éventuelle demande d'inhumation à Montluçon d'Abdel-Malik Petitjean, l'un des terroristes de Saint-Etienne-de-Rouvray. Le jeune homme a vécu quatre ans dans la commune et sa mère a exprimé, dans la presse, le souhait qu'il y soit inhumé.

Le maire de Montluçon fait savoir qu'il s'opposera à l'inhumation d'un des terroristes de Saint Etienne-de-Rouvray sur sa commune. Abdel-Malik Petijean, impliqué dans la mort d'un prêtre dans son église, le 26 juillet dernier, a en effet vécu de 2008 à 2012 à Montluçon. Une partie de sa famille y vit toujours et sa mère compte, elle-même, retourner dans l'Allier. Dans une interview au Dauphiné Libéré, elle a exprimé son souhait que son fils soit inhumé à Montluçon.

Daniel Dugléry, maire de Montluçon, contre l'inhumation d'Abdel-Malik Petitjean dans sa commune.

"Pour être inhumé dans une commune, il faut y être décédé, y être domicilié, y posséder une concession ou être inscrit sur les listes électorales de cette commune", explique Daniel Dugléry, le maire de Montluçon. Pour l'élu, le jeune homme ne remplit aucune condition. Il s'opposera donc à tout demande éventuelle de la famille.

Partager sur :