Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Le maire de Ouistreham condamné pour avoir verbalisé abusivement des personnes venant en aide aux migrants

Deuxième comparution devant le tribunal correctionnel de Caen et deuxième condamnation pour le maire LR de Ouistreham Romain Bail. L'édile a été reconnu coupable d'avoir dressé des PV abusifs contre des personnes venant en aide aux migrants. Il a été condamné à six mois de prison avec sursis.

Le maire LR de Ouistreham Romain Bail, ici à côté de son avocat Ludovic Binello, a été reconnu coupable par le tribunal correctionnel de Caen
Le maire LR de Ouistreham Romain Bail, ici à côté de son avocat Ludovic Binello, a été reconnu coupable par le tribunal correctionnel de Caen © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Ouistreham, France

Romain Bail, déjà condamné à un an de prison avec sursis pour l'affaire du faux mail, condamnation dont il a fait appel, a été ce mardi reconnu coupable d'atteinte à la liberté individuelle par dépositaire de l'autorité publique. Il a été condamné à six mois de prison avec sursis. Il est reproché au maire de Ouistreham d'avoir, entre novembre 2017 et mars 2018, verbalisé abusivement des personnes qui s'étaient garées dans sa rue pour venir en aide aux migrants. Neuf parties civiles sur 11 ont été acceptées par la justice. Le montant des dommages et intérêts à payer par Romain Bail s'élève au total à 2300 euros.  

Romain Bail se réserve le droit de faire appel

Romain Bail était présent à l'audience pour le rendu de la décision ce mardi. Il n'a pas souhaité s'exprimer directement. Son avocat Ludovic Binello a lui réagi en indiquant qu'il se réservait le droit de faire appel de cette condamnation. 

"Nous nous réservons le droit de faire appel" Ludovic Binello, avocat de Romain Bail

Romain Bail est lui reparti du tribunal en lançant aux journalistes présents "Bonne journée, ça devrait aller sous le soleil de Ouistreham !" Condamné dans une autre affaire pour faux et usage de faux dans l'affaire du faux mail, le maire de Ouistreham sera rejugé en appel le 21 octobre 2019 à Caen. 

Le conseil représentatif des associations noires porte plainte

Et il pourrait de nouveau avoir à faire à la justice puisque le CRAN, conseil représentatif des associations noires, a annoncé hier qu'il portait plainte pour des propos rapportés lors de l'audience sur les PV abusifs le 11 juin dernier. Aux gendarmes qui lui remettaient sa convocation au tribunal, il aurait dit "Tout cela est de la faute des négros, nous sommes dans un pays de merde, il ne faut pas être surpris par la montée du Front National". Un extrait de procès verbal lu à l'audience par le président du tribunal, que Romain Bail n'avait pas immédiatement contesté mais réfuté ensuite vivement via les réseaux sociaux. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu