Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Gironde : le maire de Pessac condamné pour prise illégale d'intérêt, fait appel

-
Par , France Bleu Gironde

La Justice reproche à Franck Raynal une prise illégale d'intérêt et une méconnaissance des lois. Le maire de Pessac, remonté, fait appel.

Franck Raynal dans les studios de France Bleu Gironde
Franck Raynal dans les studios de France Bleu Gironde © Radio France - france bleu

Pessac, France

"Cette affaire me pourrit la vie" explique Franck Raynal, quelques heures après le délibéré du tribunal correctionnel de Bordeaux. Le maire de Pessac est condamné à 6.000 euros d'amende, dont 3.000 euros avec sursis.

"Une peine d'avertissement" selon le juge. La Justice lui reproche une prise illégale d'intérêt : la signature d'un permis de construire par son adjoint à l'urbanisme, Gilles Capot, sans avoir saisi le conseil municipal, comme demandé par la loi.

Franck Raynal dénonce "une profonde injustice". "Je suis révolté, prêt à aller jusqu'au bout. Même si j'avais été condamné à 100 euros, j'aurais fait appel. C'est une question de principe". Peu après l'annonce du délibéré, la conseillère municipale EELV de Pessac Laure Curvale, d'ores et déjà candidate aux élections municipales de 2020, a adressé un message au maire.

"Le maire de Pessac doit en tirer les conséquences et démissionner dans l'intérêt des Pessacais. [Ils] ne le méritent pas. Comment un maire condamné peut-il décemment continuer à gérer la ville comme si de rien n'était? [...] Comment Franck Raynal pourrait-il oser se présenter à nouveau en 2020 dans de telles conditions ? Il est temps de mettre fin à cette mascarade au nom de l'éthique et de la transparence dues aux citoyens".

À six mois de l'échéance, la campagne pour les élections municipales est bien lancée à Pessac.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu