Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Le maire de Plancher-les-Mines victime de tags injurieux

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

"Maire = voleur" ou encore "Galmiche = Balkany" pouvait-on lire ce mercredi matin sur les murs de l'école de Plancher-les-Mines en Haute-Saône. Le maire Michel Galmiche porte plainte pour diffamation et dénonce une nouvelle fois les difficultés des élus.

Grafitti injurieux à l'encontre du maire de Plancher-les-Mines.
Grafitti injurieux à l'encontre du maire de Plancher-les-Mines. - Michel Galmiche

Plancher-les-Mines, France

"Les maires sont toujours en première ligne", déplore Michel Galmiche, qui poursuit son deuxième mandat à Plancher-les-Mines en Haute-Saône. Dans la nuit de mardi à mercredi plusieurs inscriptions le ciblant ont été tagguées sur des murs de la commune dont ceux de l'école primaire. Ils ont été effacés ce jeudi, mais le maire est encore sous le choc, il a décidé de porter plainte pour diffamation. 

Grafitti injurieux à l'encontre du maire de Plancher-les-Mines.  - Aucun(e)
Grafitti injurieux à l'encontre du maire de Plancher-les-Mines. - Michel Galmiche

"Mairie = Voleur" ou encore "Galmiche = Balkany" pouvait-on lire à trois endroits de la commune en référence au maire de Levallois Perret condamné pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale. Une provocation de plus que Michel Galmiche ne pouvait pas laisser passer, "un jour c'était une explosion de pétards devant mon domicile, un autre, une lumière lazer (provenant sans doute d'un jouet) pointée sur moi à la sortie de la mairie". L'édile a déposé une plainte pour diffamation. 

Michel Galmiche tient à rappeler sa probité, il utilise son véhicule personnel pour ses déplacements de maire, il paie lui-même ses repas organisés dans le cadre de ses fonctions et reverse même une partie de ses indemnités au budget de la commune. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu