Faits divers – Justice

Le maire de Prévenchères autorise les tirs de loup à la place du préfet

Par Najat Essadouki et France Bleu Gard Lozère, France Bleu Gard Lozère samedi 24 septembre 2016 à 11:12

A Prévenchères 90 bêtes ont été tuées par un loup depuis un an selon le maire
A Prévenchères 90 bêtes ont été tuées par un loup depuis un an selon le maire © Radio France - Maxppp

Excédé par les attaques de loup le maire de Prévenchères en Lozère a décidé de se substituer au Préfet. Il a pris un arrêté autorisant les tirs sur les loups. Une battue est organisée dimanche. Le Préfet va attaquer l'arrêté en justice.

Le maire de Prévenchères en Lozère se lance dans un bras de fer avec le Préfet du département. Gérard Landrieu en a assez de l'immobilisme autour de la question de la prédation du loup. Il a donc décidé d'agir en prenant un arrêté autorisant les tirs en défense et en battues contre le loup. Le maire se substitut donc ainsi au Préfet, seul compétent en la matière.

Les éleveurs de Prévenchères soutiennent leur maire

Dès ce dimanche, les éleveurs de la commune veulent mettre en application l'arrêté municipal. Ils organisent une battue aux sangliers et ils ont donc l'autorisation de tirer sur le loup s'il se montre. Les agriculteurs veulent marquer le coup et profiter de cette battue pour se débarrasser de cet animal qu'il estime être un « danger permanent pour leurs bêtes ».

Ils affirment avoir perdu 90 brebis en quelques mois ; tuées par un loup. Les éleveurs de Prévenchères saluent donc la décision de leur maire. Pour Olivier Maurin,« cette initiative est une excellente chose. C'est ce qu'on a demandé au Préfet à plusieurs reprises, il a toujours refusé et il nous promène avec des mesures de protections inefficaces et dangereuses ».

Olivier Maurin salue la décision du maire de Prévenchères

Par cet arrêté, le maire de Prévenchères veut donc soutenir la dizaine agriculteurs présents sur sa commune. Sous la pression de ses administrés, Gérard Landrieu veut créer un précédent, qui servirait d'exemple pour d'autres maires. L'édile affirme qu'il n' est ni pour ni contre le loup mais qu' il veut aider les paysans de son village.

Le préfet va saisir la justice

Le Préfet de Lozère a immédiatement répliquer. Hervé Malherbe va attaquer l’arrêté du maire devant le Tribunal administratif. Le Préfet rappelle qu'il est le seul dans le département habilité à réglementer sur la prédation du loup. Il va tenter de faire annuler et suspendre l'arrêté du maire de Prévenchères devant le tribunal mais peu de chance qu'une décision ne soit rendue avant la battue de dimanche.

« Si un loup est blessé ou tué, il y aura des poursuites pénales » prévient le Préfet de Lozère