Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Le maire de Saint-Étienne constate les dégâts après les violences urbaines

dimanche 2 décembre 2018 à 13:07 Par Marion Aquilina, France Bleu Saint-Étienne Loire

Au lendemain des scènes de violences dans le centre-ville de Saint-Étienne, le maire est allé rencontrer les habitants et les commerçants. Gaël Perdriau estime qu'il est trop tôt pour mesurer précisément l'ampleur des dégâts.

L'intérieur du magasin Casino pillé à Saint-Étienne lors des violences urbaines le samedi 1er décembre 2018
L'intérieur du magasin Casino pillé à Saint-Étienne lors des violences urbaines le samedi 1er décembre 2018 © Radio France - Marion Aquilina

Loire, France

Dans le centre-ville de Saint-Étienne, les passants ont découvert ce dimanche matin, les dégâts des scènes de violences de la veille. Le maire Gaël Perdriau est allé voir les habitants pour les rassurer, dans le quartier de Centre Deux et près de Tréfilerie où une supérette Casino a notamment été pillée par des casseurs.

À l'intérieur du magasin, beaucoup d'aliments jonchent le sol, des paquets chips, des bonbons, des morceaux de verre. Les frigos et les étagères ont été dévalisés, les caisses ont été volées. Les dégâts sont considérables pour le responsable du magasin, Farag Gazia : "Rien que le rayon d'alcool derrière la caisse, ça représente 40 000 euros. Les caisses ont été volées, les vitrines cassées. Avec les réparations, ça pourrait coûter au moins 100 000 euros."

Le magasin Casino pillé dans le centre-ville de Saint-Étienne le soir du 1er décembre 2018 - Radio France
Le magasin Casino pillé dans le centre-ville de Saint-Étienne le soir du 1er décembre 2018 © Radio France - Marion Aquilina
Panneau d'affichage dégradé lors des violences urbaines à Saint-Étienne le 1er décembre 2018 - Radio France
Panneau d'affichage dégradé lors des violences urbaines à Saint-Étienne le 1er décembre 2018 © Radio France - Marion Aquilina

Dans le centre-ville, un chalet du marché de Noël a été incendié, d'autres vitrines de commerces cassées, des panneaux d'affichages, des arrêts de tram. Le maire de la ville, Gaël Perdriau, veut surtout que tout rentre dans l'ordre au plus vite : "Je n'ai pas l'impression que le gouvernement ait conscience de ce qui se passe dans notre pays. Je ne vois pas comment ça peut s'arrêter, ça m'inquiète." D'après le maire il y aurait eu une cinquantaine de casseurs dans le centre-ville de Saint-Étienne, 11 ont été interpellés et auditionnés dans la foulée

À l'entrée de Centre Deux, des casseurs ont lancé des pavés sur des vitrines le 1er décembre 2018 - Radio France
À l'entrée de Centre Deux, des casseurs ont lancé des pavés sur des vitrines le 1er décembre 2018 © Radio France - Marion Aquilina