Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le procès du maire de Sainte-Maure-de-Touraine reporté

jeudi 26 avril 2018 à 6:03 - Mis à jour le jeudi 26 avril 2018 à 14:25 Par Xavier Louvel, France Bleu Touraine et France Bleu

Michel Champigny devait comparaître ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Tours. Le maire divers droite de Sainte-Maure-de-Touraine devait répondre d'injure publique. L'élu s'était laissé aller à une blague raciste contre les Maghrébins. Le procès est renvoyé pour cause de grève des avocats.

Illustration
Illustration © Maxppp - Bruno Levesque

Indre-et-Loire, France

Michel Champigny n'est finalement jugé ce jeudi après-midi par le tribunal correctionnel de Tours. Le maire divers droite de Sainte-Maure-de-Touraine devait répondre d'injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion par parole, écrit, image ou moyen de communication au public par voie électronique.  Le Mouvement pour l'Amitié entre les Peuples, le MRAP, a saisi la justice. La justice lui reproche d'avoir proféré une injure à caractère raciste pendant son discours lors d'un meeting de soutien à François Fillon, pendant la campagne présidentielle, le 4 avril 2017. Le procès est renvoyé pour cause de grève des avocats. L'affaire est renvoyée au 31 mai.

Cette affaire couvre notre commune de ridicule. L'opposition municipale de Sainte-Maure-de-Touraine

Michel Champigny s'était laissé aller à une blague raciste ce soir là, devant 200 personnes. Une blague est un grand mot : "savez-vous quel est le sport préféré des Arabes ? Les courses hippiques, parce qu'ils piquent tout..." Malaise dans la salle, malaise aussi chez les cadres des Républicains présents : Philippe Briand, Frédéric Augis, Jean-Gérard Paumier, qui ont vu arriver le dérapage.  Pour autant, ce soir là, pas de remord, pas d'excuse, ni des cadres LR, ni de Michel Champigny lui-même. Si le journaliste de la Nouvelle République, présent à la réunion publique, n'avait pas relaté cet épisode, l'affaire en serait restée là.  

Michel Champigny s'excuse et parle de blagounette

Cet épisode "couvre notre commune de ridicule", "donne une image catastrophique" dit l'opposition de Sainte-Maure dans un billet municipal, elle parle d'une blague "grotesque, même sous le couvert de l'humour".  Michel Champigny dit s'excuser dans les colonnes de la Tribune de Tours. Il dit avoir pris cette blague, mais aurait pu en choisir une autre, "sur les belges" se défend-il. "C'était pour chauffer la salle et détendre l'atmosphère". Et de conclure, "je n'aurais jamais raconter une blagounette comme ça si j'avais su l'ampleur que ça allait prendre".  Une "blagounette" comme dit Michel Champigny qui l'amène devant le tribunal de Tours. Une "blagounette" qui pourrait lui coûter chère. Il risque une peine de six mois de prison et de 22.500 € d’amende.