Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le maire de Signes tué en voulant empêcher un fourgon de jeter illégalement des gravats

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Jean-Mathieu Michel, maire de Signes (Var) depuis 1983, est décédé ce lundi après-midi dans des circonstances tragiques. L'élu a été renversé par une camionnette qui venait de déposer illégalement des gravats sur un chemin privé de sa commune, à proximité du circuit Paul-Ricard.

Jean Mathieu Michel est mort ecrase par une camionnette sur un terrain bordant la D402
Jean Mathieu Michel est mort ecrase par une camionnette sur un terrain bordant la D402 © Maxppp -

Signes, France

Jean-Mathieu Michel, maire de Signes depuis 1983, est décédé ce lundi après-midi après avoir été renversé par un fourgon sur un chemin privé de sa commune. L'élu, âgé de 76 ans, circulait avec des amis sur la Départementale 402 quand il a aperçu des individus en train de décharger illégalement des gravats sur un chemin privé, à proximité du circuit Paul-Ricard.

Le maire s'est arrêté, a demandé aux deux hommes de recharger leurs gravats. Ils ont obéi mais en repartant leur véhicule a percuté l'élu. Accident ou acte volontaire ? L'enquête des gendarmes de la compagnie de La Valette devra le déterminer. Le conducteur du véhicule et son passager, ouvriers du bâtiment, ont été placés en garde-à-vue.

Drapeaux en berne dans les 153 communes du Var

L'annonce du décès de Jean-Mathieu Michel a immédiatement suscité une très vive émotion chez les élus varois. Hubert Falco, maire de Toulon, a fait part, sur Twitter, de son "immense émotion" : "Les mots me manquent pour exprimer ce que je ressens. Jean-Mathieu Michel est mort dans l’accomplissement de son mandat, par amour de sa commune et du service public, par amour de la République."

Jean-Pierre Véran, président de l'Association des maires du Var, se dit "effondré". "La République est en deuil. Mourir dans l'exercice de ses fonctions, c'est inacceptable" poursuit l'élu qui précise que les 153 communes du Var mettront leurs drapeaux en berne ce mardi pour rendre hommage à Jean-Mathieu Michel.Le Préfet du Var s'est déplacé sur les lieux du drame.