Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vendée : le maire des Sables d’Olonne demande de l’aide au ministre de l’Intérieur

-
Par , France Bleu Loire Océan

Des renforts, notamment des CRS : c’est ce que demande le maire des Sables d’Olonne. Yannick Moreau a écrit une lettre à Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur. C’est après la rixe qui a vu 200 jeunes s’en prendre aux forces de l’ordre, dans la nuit du 14 juillet.

Illustration
Illustration © Radio France - Thierry Colin

Le maire des Sables d'Olonne demande de l'aide au ministre de l'Intérieur Gerald Darmanin. Dans une lettre ouverte qu'il a rendue publique ce jeudi, Yannick Moreau demande qu'au moins une demie compagnie de CRS, soit au minimum 50 personnes, soit affectée aux Sables en juillet et août.   

C'est au sujet de la  rixe qui a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi, c'est à dire la nuit du 14 juillet. Environ 200 jeunes alcoolisés ont affronté les forces de l'ordre, qui intervenaient suite à une bagarre entre deux bandes. C'était sur le remblai et dans les rues du centre-ville. Il y a eu un petit peu de casse sur deux magasins, mais pas de blessé ni d'interpellation.  

"La population augmente de 500% l'été"

Pour Yannick Moreau, c'est à l'Etat de prendre ses responsabilités. Le maire des Sables d'Olonne explique qu'en matière de sécurité, la municipalité ne peut pas faire plus. Elle a augmenté les effectifs de police municipale, augmenté le nombre d'agents en renfort en été, augmenté aussi le nombre de caméras de vidéos protection. Mais dans le même temps, les renforts de police nationale pendant la période estivale, gérés, eux, par l'Etat, ces renforts ont diminué, avec seulement six policiers en plus. 

Pour le maire, c'est incompréhensible, alors que "la population augmente de 500% en juillet et en août". Elle passe en effet de 45.000 à 225.000 personnes. Yannick Moreau demande donc le renfort d'une demie compagnie de CRS, au moins. Il rappelle que c'était le cas en été jusqu’en 2013, date à laquelle Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, avait décidé de supprimer ce renfort.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess