Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le maire du Touquet interdit les commerces non alimentaires sur son marché

-
Par , France Bleu Nord

Alors que le gouvernement l’autorise, Daniel Fasquelle le maire du Touquet a pris un arrêté pour interdire l’installation des commerces non alimentaires sur le marché par soucis « d’équité envers les commerçants sédentaires ». Un bras de fer s’est engagé.

La place du marché du Touquet sans commerces non essentiels
La place du marché du Touquet sans commerces non essentiels © Radio France - Emmanuel Bouin

Polémique après la décision du maire du Touquet d’interdire les commerces non essentiels sur les marchés du jeudi et du samedi matin. Une décision alors que l’état l’autorise. Daniel Fasquelle justifie cette décision « pour éviter toute concurrence déloyale envers les commerçants de la ville qui doivent rester fermés »  

L’arrêté prit par le maire ne passe pas auprès des commerçants non essentiels du marché. « Les beaux jours reviennent, on a besoin de travailler » Marie-Laurence vend du prêt-à-porter « pourquoi passer outre la décision du gouvernement » Franck Baudin le porte-parole des commerçants n’accepte pas la décision de la municipalité « on est puni par le maire, c’est injuste » 

Les commerçants non sédentaires sur la place du marché du Touquet
Les commerçants non sédentaires sur la place du marché du Touquet © Radio France - Emmanuel Bouin

Une délégation de commerçants non essentiels du marché a été reçu en mairie. Le maire ne reviendra pas sur sa décision. Les marchés du jeudi et du samedi du Touquet se feront au moins pendant un mois uniquement avec les commerces alimentaires. A Cambrai, le maire a pris la même décision, ainsi qu’a Hesdin.   

Philipe Fait le maire d’Etaples a pris une autre décision. Au lieu d’interdire les commerces non essentiels sur le marché, il a autorisé les commerçants à s’installer devant leurs magasins le jour du marché. 

A Arras, le maire Frédéric Leturque autorise lui uniquement les commerces considérés comme essentiels par l’état pour ce 3ème confinement. Sur les marchés d’Arras pourront s’installer : les commerces alimentaires, les fleuristes, les vendeurs d’aliments pour animaux et les bouquinistes. 

Reportage au Touquet d'Emmanuel Bouin

Choix de la station

À venir dansDanssecondess