Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le maire du village de Lauris est ce mardi au ministère de la santé pour défendre le site hospitalier de Roquefraîche

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le centre hospitalier de Roquefraîche à Lauris qui dépend de l'hôpital de Cavaillon va fermer d'ici trois ans. André Rousset, le maire de Lauris, a obtenu un rendez-vous avec Agnès Buzyn , la ministre de la santé ce mardi 21 mai et entend plaider la vocation d’établissement de santé du site

Le centre hospitalier Roquefraîche de Lauris
Le centre hospitalier Roquefraîche de Lauris © Radio France - Adrien Serrière

Cet établissement pour personnes âgées avec un Ehpad, mais aussi son centre de pneumologie  emploie  70 agents. Depuis un an, le maire de Lauris se bat comme un beau diable pour préserver ce site. Après l’abandon de tout espoir de voir l’activité maintenue telle quelle sur place, c’est désormais le souhait que l'établissement garde une vocation médicale ou de santé que vient défendre André Rousset au ministère de la Santé. « Il y a en particulier à l’intérieur un service de balnéothérapie tout neuf, qui n’a jamais servi. Ça pourrait être un centre de remise en forme ou de réparation par exemple. Le lieu est magnifique et le contexte porte au repos dans un cadre exceptionnel en Luberon » explique le maire. 

Un rendez-vous obtenu à la force des mollets 

Le 23 Mars  André Rousset, 68 ans, avait débuté une course à pied militante depuis Lauris en direction de Paris pour réclamer ce  rendez-vous avec la ministre de la santé.  Il s'était arrêté finalement à Montélimar après avoir obtenu enfin un entretien pour plaider la cause du site. La fermeture du centre de Roquefraiche devrait intervenir d'ici trois ans avec la mutation du personnel sur Cavaillon mais aussi le  transfert de l'Ehpad et de ses pensionnaires dans un nouveau bâtiment également sur Cavaillon. Ce déménagement est-il vraiment nécessaire interroge le maire alors qu'une remise aux normes de l'existant à Lauris permettrait de conserver confort et cadre de vie dans un lieu idéal. Roquefraîche était à l’origine un sanatorium  ouvert en 1942  dans un vaste bâtiment situé sur un domaine de près de 30 hectares au cœur d'une forêt de pins.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess