Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le maire RN d'Hayange veut à nouveau expulser le Secours Populaire

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

Fabien Engelmann, maire RN d'Hayange (Moselle), après avoir perdu deux procès contre le Secours Populaire, veut à nouveau expulser l'association caritative de son local municipal. Le Secours Populaire dénonce un acharnement.

Le maire RN d'Hayange Fabien Engelmann lors de sa cérémonie de voeux ce mois de janvier 2019
Le maire RN d'Hayange Fabien Engelmann lors de sa cérémonie de voeux ce mois de janvier 2019 © Maxppp - Julio Pelaez

Le maire RN d'Hayange attaque à nouveau le Secours Populaire de sa commune, qui aide près de 1.000 bénéficiaires. Fabien Engelmann a déposé un référé auprès du tribunal correctionnel de Thionville pour demander l'expulsion de l'association caritative du local qu'elle occupe à Hayange. La mairie prête gracieusement un local au Secours Populaire depuis plus de 30 ans. Ce référé sera examiné le 5 mars prochain.

Le comité d'Hayange est noyauté par le Parti communiste et pro-migrant - Fabien Engelmann

Fabien Engelmann a déjà perdu deux procès contre le Secours Populaire, (la Cour d'appel de Metz a confirmé le jugement de 1ère instance en décembre 2018), la justice lui a ordonné de rétablir l'électricité et le chauffage dans le local de l'association mais le maire RN d'Hayange repart à la charge : "C'est la suite logique de demander l'expulsion de cette association sans droit, ni titre, ni assurance, dont le comité à Hayange est ultra politisé, noyauté par le parti communiste et pro-migrant". 

Nous n'avons jamais été affiliés à un parti et je ne vois pas pourquoi on demanderait à quelqu'un qui est dans la détresse s'il est Français - La présidente du Secours Populaire de Moselle

C'est faux répond le Secours Populaire. Sa présidente en Moselle, Maire-Françoise Thull : "Quelqu'un qui s'acharne comme ça, c'est vraiment regrettable. Le Secours Populaire n'a jamais été affilié à un parti politique depuis 70 ans. Et je ne vois pas pourquoi on demanderait à quelqu'un qui est dans la détresse s'il est Français". Ce que l'association caritative, comme les autres, appelle l'accueil inconditionnel. 

Le Secours Populaire occupe légalement son local - Me Gérard Taieb, avocat de l'association

Pour l'avocat du Secours Populaire, Me Gérard Taieb, le comité d'Hayange occupe tout à fait légalement son local : "Evidemment que le comité d'Hayange a une assurance, il reçoit des bénéficiaires dans son local et a toujours justifié de son assurance. Le Secours Populaire n'est pas là comme des squatteurs, il y a été installé par la commune". Le secours populaire est installé dans 645 communes en France. Celle d'Hayange est la seule à vouloir le chasser.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu