Faits divers – Justice

Le Mans : après deux ans de cavale, le fugitif retourne de lui-même en prison

France Bleu Maine lundi 23 juin 2014 à 17:07

Le palais de justice du Mans
Le palais de justice du Mans © Radio France - Noémie Bonnin

Il n'était pas rentré après une permission, en juin 2012. Cet homme de 22 ans a fini par se présenter de lui-même au commissariat du Mans la semaine dernière, pour "affronter son destin".

Barbe de trois jours, machoire carrée et yeux rieurs, l'homme jugé ce lundi après-midi au tribunal du Mans était en fuite depuis deux ans. Depuis ce jour de juin 2012 où il n'est pas rentré après une demi-journée de permission accordée pour un examen de BEP vente. "Je ne recevais ni lettre ni visite, je passais beaucoup de temps en cellule, tout cela devenait un peu lourd... alors je ne suis pas revenu ", explique-t-il à la barre. 

Le blues du fugitif

L'homme, qui compte déjà 14 condamnations à son casier judiciaire (pour cambriolage, séquestration et violences en réunion), ne va pas bien loin. Il reste au Mans, travaille au noir ici et là, mais ne trouve finalement pas d'avantage à la liberté. Parce que même sorti de la maison d'arrêt de Coulaines, il se sent toujours prisonnier. "Je ne pouvais pas voyager, encore moins me marier ou avoir des enfants ", détaille-t-il. Le vendredi 20 juin 2014, il décide donc de se présenter au commissariat, "pour affronter [son] destin ".

Pressé de rentrer

Le tribunal le condamne à un an de prison, en plus des 16 mois qu'il devait encore purger. Alors qu'il quitte le palais de justice pour regagner la prison, son avocate glisse aux policiers qui l'escortent : "Dépêchez-vous, il est pressé de rentrer ".