Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

VIDEOS. Le Mans : après-midi de heurts entre gilets jaunes et forces de l'ordre

-
Par , France Bleu Maine

Devant la préfecture de la Sarthe, des échauffourées ont éclaté entre des gilets jaunes, infiltrés par des casseurs, et les forces de l'ordre. Depuis le début du mouvement, c'est la première fois que la situation dégénère au Mans.

Les gilets jaunes, avec parmi eux certains casseurs, font face aux policiers. La scène se passe sur la place de la République, au Mans.
Les gilets jaunes, avec parmi eux certains casseurs, font face aux policiers. La scène se passe sur la place de la République, au Mans. © Radio France - Jérôme Collin

Le Mans, France

Après trois heures de défilé dans le calme et en musique dans les rues du Mans, la situation s'est soudainement tendue devant la préfecture de la Sarthe vers 14 heures. Les gilets jaunes souhaitaient attacher des cadenas aux grilles de la préfecture. Les policiers se sont interposés, ce qui a provoqué les premières tensions. Des gilets jaunes ont jeté des barrières par terre et en direction des forces de l'ordre, lesquelles ont riposté en utilisant des gaz lacrymogènes. 

Les heurts se sont ensuite déplacés vers la place de la République. Des barricades ont été érigées sur les voies du tramway. Des casseurs sont parvenus à s'infiltrer dans la manifestation et ont lancé des projectiles contre les forces de l'ordre. La tension est restée très vive jusque vers 16h30. Le calme est peu à peu revenu. La préfecture de la Sarthe indique qu'une personne a été interpellée.

Des scènes de violence inédites au Mans

Depuis le début du mouvement des gilets jaunes le 17 novembre, la situation n'avait jamais dégénéré lors des actions menées au Mans. Les manifestations s'étaient toujours déroulées dans le calme. Mais certains gilets jaunes appellent à durcir le mouvement. "On leur a jeté des barrières mais c'est comme ça. _On en a marre d'être pacifiste, on n'en peut plus. Il faut que ça pète_", confie Christopher. 

Le mouvement va devenir plus radical puisque le gouvernement ne comprend pas. Il faut qu'on se rebelle"

Une position désapprouvée par de nombreux gilets jaunes. Ils ne veulent pas de violences. "Cela décrédibilise le mouvement des gilets jaunes et ça laisse la place aux extrémistes qui viennent foutre le même bordel qu'à Nantes et à Paris, c'était prévisible. Malheureusement, avec ça, les gens biens, on les perd", déplore Jo, un autre gilet jaune.

Ces scènes de violences se sont passées en plein centre-ville, sous les yeux de Manceaux médusés. Certains étaient en train de faire leurs courses, d'autres faisaient une sortie en famille. "Je suis écœurée par ces scènes de violence", témoigne une passante.

Je n'avais jamais vu ça au Mans. C'est l'horreur, ça fait mal, c'est triste"