Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Mans : deux hommes mis en examen pour meurtre après une bagarre entre deux bandes le soir du Nouvel An

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu

Deux hommes sont mis en examen pour meurtre et placés en détention provisoire par un juge du parquet du Mans, samedi 2 janvier 2021. Ils sont soupçonnés d'avoir tué un homme de 18 ans à l'arme blanche lors d'une rixe, le soir du jeudi 31 décembre 2020.

Les deux suspects sont mis en examen pour meurtre et placés en détention provisoire, le 2 janvier 2021.
Les deux suspects sont mis en examen pour meurtre et placés en détention provisoire, le 2 janvier 2021. © Radio France - Clémentine Sabrié

Le parquet du Mans a mis en examen deux hommes de 18 et 25 ans pour meurtre, samedi, suite au décès d'un homme de 18 ans lors d'une bagarre, le soir du Nouvel An. Ce jeune est mort dans une rixe entre deux bandes rivales, rue des Sablons, derrière le centre municipal de santé du Mans. Quand les secours sont arrivés sur place, ils n'ont pu que constater son décès et "des plaies vraisemblablement infligées à l'arme blanche", selon le tribunal du Mans. "La victime, originaire de Guinée, avait des attaches au Mans pour y avoir résidé jusque récemment", précise le parquet.

Juste après les faits, deux hommes ont été interpellés près des lieux du crime. Face aux enquêteurs du Service régional de police judiciaire d'Angers (SRPJ), ils reconnaissent leur participation à la bagarre, mais nient leur implication dans les violences mortelles. Leur version des faits ne correspond pas aux témoignages recueillis par le SRPJ, ni aux conclusions de leur investigation.

Une rivalité grandissante entre deux bandes rivales

Depuis plusieurs semaines, la rivalité grandissait entre les bandes rivales des Sablons et de Saint-Martin de Pontlieue, avec à la clef plusieurs agressions réciproques. C'est justement l'une d'elle, filmée et diffusée sur le réseau Snapchat qui aurait mis un peu plus le feu aux poudres déclenché l'expédition punitive. Armés de barres de fer et de couteaux, plusieurs membres de la bande des Sablons ont alors rendu visite à leurs rivaux pour se venger. Le jeune guinéen de 18 ans, mort sous une pluie de coups et probablement poignardé, était-il ciblé précisément ? Avec la volonté de le tuer ? Ou bien est-ce une énième bagarre qui a mal tourné ? Les enquêteurs n'ont pour le moment pas de certitude.

Les images de vidéosurveillance, les empreintes relevées sur des objets retrouvés sur place et de nouvelles auditions permettront peut-être d'en savoir plus. Les deux suspects, âgés de 25 et 18 ans, admettent leur présence sur les lieux, mais nient avoir porté le coup fatal à la victime, alors que selon une source proche du dossier, le plus âgé aurait rapidement été désigné sur les réseaux sociaux comme le meurtrier. En attendant, ils ont été écroués. Déjà condamnés pour des faits de violence auparavant, ils encourent jusqu'à 30 ans de réclusion criminelle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess