Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le Mans : ils tirent au fusil de chasse sur des piétons qui leur demandent de ralentir

samedi 12 mai 2018 à 21:48 Par Fiona Moghaddam, France Bleu Maine

Deux hommes vont être jugés en comparution immédiate lundi au Mans pour violences avec armes. Alors qu'ils roulaient vite dans une petite rue, ils ont tiré au fusil de chasse en direction de deux passants qui leur demandaient de ralentir vendredi matin.

Voiture de police (photo d'illustration)
Voiture de police (photo d'illustration) © Radio France - Claudia Calmel

Vendredi aux environs de 5 heures du matin, deux hommes originaires du Loir-et-Cher s'en sont pris à deux trentaines qui sortaient de boîte de nuit. 

Tout est parti d'un demi-tour réalisé à grande vitesse dans une petite rue du centre-ville du Mans et lors duquel les deux piétons ont manqué d'être renversés. Ils ont donc fait signe aux deux hommes dans la voiture de rouler moins vite.

Mais cela n'a visiblement pas plu au conducteur qui s'arrête. Son passager a alors ouvert le coffre de la voiture pour en sortir un fusil de chasse et a tiré à deux reprises en direction des piétons. 

Fort heureusement, personne n'a été blessé, mais les deux amis âgés d'une trentaine d'années sont très choqués. 

L'auteur des coups de feu et le conducteur de la voiture étaient tous les deux ivres lorsqu'ils ont été interpellés. Ils ont été placés en détention provisoire samedi en fin de journée et doivent être jugés lundi par le tribunal correctionnel du Mans.