Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le Mans : le dealer écoulait du cannabis depuis un an

-
Par , France Bleu Maine

Un homme de 35 ans a été interpellé lundi matin, à son domicile, dans le quartier Maroc, au Mans. Les enquêteurs le suspectent d'avoir vendu du cannabis depuis un an. De la drogue et une forte somme d'argent ont été saisis.

Les policiers ont interpellé un homme de 35 ans, au Mans, dans le cadre d'une affaire pour trafic de drogue. L'homme aurait vendu du cannabis pendant un an.
Les policiers ont interpellé un homme de 35 ans, au Mans, dans le cadre d'une affaire pour trafic de drogue. L'homme aurait vendu du cannabis pendant un an. © Radio France - Jade Peychieras

Le Mans, France

Il est dans une cellule du commissariat du Mans depuis lundi matin, lorsque les policiers sont venus l'arrêter à son domicile. Un homme de 35 ans, surveillé depuis deux mois, est en garde à vue, soupçonné de trafic de drogue. 

Lors de l'intervention, dans son domicile du quartier Maroc, au sud de la ville,  les forces de l'ordre ont saisi 560 grammes de résine, ainsi que 6 200 euros en liquide. Ils ont également découvert des emballages, vides, qui ont pu contenir jusqu'à 15 kilos de cannabis.

Un trafic qui a duré un an

Les enquêteurs ont auditionné une quinzaine de clients, qui témoignent de l'importance du trafic.  Le dealer présumé recevait les acheteurs chez lui, ou alors vendait dans son quartier. 

L'homme est intégré : il a un travail, est en couple et père de trois enfants. Il ne reconnait que partiellement les faits : il explique vendre de la drogue depuis un an, mais n'avoir écoulé qu'un kilo de shit. Sa compagne, également placée en garde à vue, aurait été au courant de ses agissements mais ne sera pas poursuivie. L'individu doit être déféré au parquet mercredi matin.