Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Le Mans : Les étourneaux priés de quitter le Ronceray

lundi 28 mai 2018 à 4:41 Par Julien Jean, France Bleu Maine

La ville du Mans va lancer une campagne d’effarouchement des étourneaux qui, par centaines, élisent régulièrement domicile dans le quartier du Ronceray au grand dam des habitants.

photo d'illustration
photo d'illustration © Maxppp - HECKLER Pierre

Le Mans, France

A la nuit tombée, ils envahissent les arbres, recouvrent les trottoirs et les voitures de fientes et font un boucan du diable.  Les étourneaux n'ont pas bonne réputation en ville et Le Mans a décidé de les chasser du quartier Ronceray où ils élisent régulièrement domicile. Elle va mener de lundi à vendredi une campagne d'effarouchement..  

l'effarouchement du 28 mai au 1er juin - Radio France
l'effarouchement du 28 mai au 1er juin © Radio France - Julien JEAN

Des cris de geai vont être diffusés par haut-parleur de 5h à 23h pour faire fuir ces indésirables. "Il était temps" estime ce riverain qui retrouve chaque matin sa voiture souillée d'excréments. "En plus cela attaque la peinture". Dans le quartier, beaucoup préfèrent d'ailleurs bâcher leurs voitures.

Les riverains bâchent leurs voitures pour les protéger des fientes - Maxppp
Les riverains bâchent leurs voitures pour les protéger des fientes © Maxppp - Julien JEAN

D'autres se plaignent des odeurs et des nuisances sonores. "Cela fait beaucoup de bruit" explique Christian qui a grandi Ronceray. "On a des étourneaux depuis une quinzaine d'années. Lorsque les grands arbres des Glonnières ont été coupés, les étourneaux sont arrivés  ici. La ville les chasse mais c'est compliqué. Ce sont des oiseaux tenaces, ils reviennent toujours".