Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Mans : sa maison est cambriolée pour des plants de cannabis, une enquête ouverte contre le propriétaire

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu
Le Mans, France

Trois trentenaires manceaux ont été arrêtés alors qu'ils cambriolaient une maison du sud du Mans, vers 3 heures, vendredi 28 février 2020. L'objet de leur butin : six plants de cannabis. Une procédure incidente est ouverte contre le propriétaire des lieux et des plantes.

Les cambrioleurs voulaient faire main basse sur six plants de cannabis (image d'illustration).
Les cambrioleurs voulaient faire main basse sur six plants de cannabis (image d'illustration). © Maxppp - Martín Crespo

Les cambrioleurs n'ont pas choisi cette maison de la rue de Laigné, au Mans, par hasard, dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 février. Ils ont flairé le bon filon. Les policiers ont été appelés vers 3 heures du matin pour un cambriolage en cours. Quand ils arrivent, les lumières sont allumées, trois silhouettes se détachent en ombres chinoises. Un homme "enjambe le rebord de la fenêtre avec une lampe à UV sous le bras", raconte la police. Cette lampe n'a pas pour vocation de faire bronzer son propriétaire, mais plutôt de faire pousser six plants de cannabis.

C'est pour la drogue que les trois cambrioleurs d'une trentaine d'années sont là. Ils tentent de s'enfuir, mais les policiers les rattrapent. Ils ne nient pas les faits. À part la lampe à UV, les voleurs n'ont pas eu le temps d'embarquer grand chose, si ce n'est quelques grammes de résine de cannabis.

Deux procédures en parallèle

Deux d'entre eux sont déjà connus des forces de l'ordre pour des faits similaires. Les trois seront convoqués le 10 septembre 2020 pour une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC).

L'histoire ne s'arrête pas là. Une procédure incidente pour production de stupéfiants est ouverte à l'encontre du propriétaire des lieux, un homme d'une trentaine d'années lui aussi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu