Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le Mans : une enquête en cours suite à des tags nationalistes

lundi 15 avril 2019 à 3:16 Par Morgane Heuclin-Reffait, France Bleu Maine et France Bleu

Des façades et la chaussée de la rue des Minimes recouvertes de tags nationalistes : c'est la première fois que cela arrive au Mans selon les forces de l'ordre. Une enquête est en cours pour tenter d'identifier les auteurs des dégradations.

Une dizaine de tags nationalistes ont recouvert des façades de la rue des Minimes au Mans, dans la nuit de vendredi à samedi
Une dizaine de tags nationalistes ont recouvert des façades de la rue des Minimes au Mans, dans la nuit de vendredi à samedi © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Le Mans, France

Ils sont apparus dans la nuit de vendredi à samedi, tout le long de la rue des Minimes au Mans : une dizaine de tags a recouvert les façades des immeubles et magasins, ainsi que la chaussée. Des "tags nationalistes et royalistes, précisent les forces de l'ordre, utilisés pour certains par l'Action Française", un groupe d'extrême-droite. 

Un nettoyage dès ce lundi 

Une enquête préliminaire a été ouverte dès samedi pour dégradations de biens. C'est la première fois qu'autant de tags de ce type sont constatés par la police mancelle en dix ans. "Il ne s'agit _pas de tags antisémites_, précise la police, il n'y a donc pas de circonstances aggravantes" dans le cadre de l'enquête. Les enquêteurs se sont rendus sur place samedi et doivent commencer les investigations ce lundi pour identifier le ou les auteurs des dégradations. 

Les images de vidéosurveillances de la rue devraient être réquisitionnées, comme celles de la caméra des Galeries Lafayette, dont la vitrine a été encadrée d'inscriptions. Près de 14 heures d'enregistrement pourraient être visionnés :  les faits se sont produits avec certitude après 19 heures le vendredi, mais les policiers n'ont été alertés que le samedi en milieu de matinée.

Les Galeries Lafayette ou encore le magasin H&M ont vus leurs vitrines encadrées de tags - Radio France
Les Galeries Lafayette ou encore le magasin H&M ont vus leurs vitrines encadrées de tags © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Les services de la ville, prévenus pendant le week-end, doivent intervenir ce lundi matin pour effacer les tags."Le service propreté ne l'a pas fait pendant le week-end car les effectifs sont très restreints, nous n'avons une astreinte que lorsque des manifestations sont prévues", explique l'adjointe à la mairie du Mans chargée de l'administration citoyenne.