Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Mans : une femme de 25 ans tuée dans le quartier des Sablons

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Le corps d'une mère de famille de 25 ans a été retrouvée dans son appartement du quartier des Sablons, au Mans, vers 9h, lundi 2 mars 2020. Elle a été tuée par un homme qui a ensuite pris la fuite.

Le police est arrivée sur le lieux du crime vers 9h, lundi 2 mars 2020. (image d'illustration)
Le police est arrivée sur le lieux du crime vers 9h, lundi 2 mars 2020. (image d'illustration) © Radio France - Alain Ginestet

La police a découvert son corps sans vie, vers 9h, ce lundi 2 mars. Une femme de 25 ans a été tuée dans son appartement du quartiers des Sablons, au Mans. "Le décès serait consécutif _aux coups reçus à l'occasion d'une violente dispute_, avec un homme qui a pris la fuite rapidement", explique la procureure du Mans, Delphine Dewailly, dans un communiqué. 

L'auteur présumé des faits serait le compagnon de cette jeune mère de famille, selon les informations de nos confrères des Nouvelles de Sablé. Il s'agirait donc d'un féminicide. Cet homme est en fuite. Il "est activement recherché par les enquêteurs du Commissariat de police du Mans ainsi que par le Service régional de police judiciaires d'Angers", indique le parquet.

Ses enfants placés à l'aide sociale à l'enfance

Cette femme avait deux enfants de deux et quatre ans. "Les premiers éléments laissent à croire qu'ils n'étaient pas présents au moment de la dispute", précise la procureure. Ces deux bambins font l'objet d'une ordonnance de placement provisoire. Ils ont été confiés à l'aide sociale à l'enfance. "La situation familiale n'avait pas appelé l'attention du Parquet à ce jour", selon Delphine Dewailly.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu