Faits divers – Justice

Le marché de Noël de Brest déjà sous haute surveillance

Par Anne Treguer, France Bleu Breizh Izel mardi 20 décembre 2016 à 16:24

A Brest, des patrouilles de police sillonnent régulièrement le marché de Noël, place de la Liberté
A Brest, des patrouilles de police sillonnent régulièrement le marché de Noël, place de la Liberté © Radio France - Anne Tréguer

Avant l'attentat de Berlin, les mesures de sécurité avaient été renforcées sur le marché de Noël, place de la Liberté à Brest.Un dispositif et des patrouilles de police ont été notamment mises en place.

"En arrivant ce matin sur le marché, j'ai regardé tout autour de moi et je me suis inquiété de savoir si les abords étaient sécurisés", nous explique ce papa venu avec son fils. "J'ai vu les plots et j'ai tout de suite été rassuré" .

Des plots en béton sont disposés à l'entrée du marché de Noêl - Radio France
Des plots en béton sont disposés à l'entrée du marché de Noêl © Radio France - Anne Tréguer

30 agents de sécurité supplémentaires sont mobilisés sur le marché de Noël

Le marché de Noël a un dispositif anti-intrusion. Concrètement des plots en béton sont disposés aux entrées du périmètre, place de la Liberté devant la mairie. Aucun véhicule ne peut s'engager sur le marché. Des chicanes sont aussi mises en place et peuvent être déplacées par un "transpalettes" pour laisser un camion de pompier ou tout autre véhicule de secours ou encore laisser passer un commerçant qui assure la livraison de son chalet. Un agent est spécifiquement dédié à cette tâche d'ailleurs et dispose d'un engin de levage. Il est opérationnel dans la minute pour évacuer la chicane si besoin. Par rapport à l'an passé, ce sont 30 agents de sécurité qui sont mobilisés durant toute la période des fêtes. " Cela représente 24 000 euros en plus mais pour la sécurité il n'y a pas de prix" assure Yann Masson, adjoint au maire en charge de l'animation.

Les patrouilles de police rassurent les brestois

L'attentat de Berlin est dans tous les esprits et personne ne veut céder à la panique. "J'ai vu la patrouille de police et leur présence me rassure", témoigne une mamie venue avec ses petits-enfants. "Il ne faut pas que la vie s'arrête, au contraire, c'est Noël et il faut continuer à sortir et à participer aux festivités ", poursuit-elle.

Les commerçants se sentent aussi en sécurité à Brest

Pour les commerçants, la physionomie de la place de la Liberté est plutôt rassurante. Les plots, la présence policière régulière les tranquillisent. "Les badauds sont aussi plus vigilants que les autres années" remarque un vendeur de portefeuilles.