Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le Marocain arrêté à Marseille projetait bien un attentat avec le commando de Strasbourg

vendredi 25 novembre 2016 à 13:04 Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence

Le Marocain arrêté à Marseille dans le cadre d'une opération antiterroriste le week-end dernier avait été signalé pour radicalisation. Lui et les quatre hommes interpellés à Strasbourg disposaient d'instructions communes, selon le procureur de la République de Paris.

François Molins, procureur de la République de Paris
François Molins, procureur de la République de Paris © Maxppp -

Hicham E., un Marocain de 46 ans, arrêté le week-end dernier à Marseille, où il venait d'arriver, doit être déféré ce vendredi, comme les quatre Français âgés de 35 à 37 ans interpellés à Strasbourg. Ils sont soupçonnés d'avoir voulu commettre un attentat le 1er décembre en région parisienne.

Le casier judiciaire français du Marocain arrêté à Marseille "ne portait trace d'aucune condamnation", a indiqué François Molins, procureur de la République de Paris, lors d'une conférence de presse organisée ce vendredi à la mi-journée.

Refoulé de la frontière turque au cours de l'été 2015

L'homme, un "sans domicile fixe en France", est né en juillet 1970. Il avait été signalé pour radicalisation par les services de renseignement du Portugal où il a séjourné en 2013.

"Au cours de l'été 2015, il avait été refoulé par les autorités turques" et "avait multiplié les déplacements en Europe avec de faux papiers", a précisé François Molins. Lors de son arrestation à Marseille, Hicham E., a été retrouvé en possession d'une somme de 4281 euros, une "somme destinée à l'acquisition d'armes", selon le procureur de la République de Paris.

"Des écrits très clairs d'allégeance à Daesh"

Cet homme et les suspects interpellés à Strasbourg "disposaient d'instructions pour se procurer des armes. Des instructions communiqués par un donneur d'ordre depuis la zone irako-syrienne via des messageries cryptées, prisées des terroristes", a précisé François Molins.

Par ailleurs, "les éléments saisis à Strasbourg (...) ont permis de découvrir des écrits très clairs d'allégeance à Daech".