Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le Matmut Atlantique : une visite culturelle dans les coulisses du stade des Girondins

mercredi 30 août 2017 à 18:41 France Bleu Gironde

Le stade Matmut Atlantique a rouvert ses portes au public cet été. L'an dernier les visites avaient été annulées à cause de l'Euro. La visite dure plus d’une heure et offre une découverte insolite du stade des Girondins de Bordeaux, mêlant à la fois le côté sportif, architectural et historique.

Après être montés tout en haut des gradins, les visiteurs vont jusqu'aux bords de la pelouse.
Après être montés tout en haut des gradins, les visiteurs vont jusqu'aux bords de la pelouse. © Radio France - Marion Larradet

Bordeaux, France

37 mètres de haut et 1024 poteaux, le tout sur fond blanc. « Le stade Matmut Atlantique a été dessiné à l’image de Bordeaux », explique Cindy Kindmann la guide. Pourquoi est-il blanc ? Que représentent les poteaux ? Par où passent les joueurs ? Comment sont les loges ? La découverte du stade se divise en trois parties : le parcours emprunté par les spectateurs, celui des joueurs et celui de la presse.

Des gradins très inclinés

« La spécificité du stade c’est qu’il a été construit à l’anglaise. C’est-à-dire qu’il a une incurvation très prononcée, il est très pentu donc quand vous êtes au fond du stade vous avez quand même une bonne visibilité sur l’aire de jeu », explique la guide. Mais prudence à ceux qui craignent le vide ! Arrivés en haut des gradins, après la dernière marche et jusqu’au dernier siège, les visiteurs admirent les 42 115 places à plus de 34 mètres de haut.

Cindy Kindmann - "Architecturalement, il est très spécial"

En haut des gradins, il y a de quoi avoir un haut le coeur ! - Radio France
En haut des gradins, il y a de quoi avoir un haut le coeur ! © Radio France - Marion Larradet

La visite enchaîne sur le parcours emprunté par les joueurs. D’abord les vestiaires, puis la salle d’échauffement, le couloir et le tunnel. « Je me suis assis à la place des joueurs, confie Maël, 8 ans, vêtu de son maillot des girondins. C’était marrant parce qu’on se prenait pour de vrais joueurs. » Terminus sur le bord de la pelouse où les apprentis footballeurs peuvent s’installer sur le banc des remplaçants.

La guide livre des anecdotes inédites, notamment sur ce tunnel. - Radio France
La guide livre des anecdotes inédites, notamment sur ce tunnel. © Radio France - Marion Larradet

Une visite également culturelle

Les non sportifs arrivent à trouver eux aussi leur bonheur. La guide montre l’envers du décor : les plateaux d’interviews, les loges et les salles de travail des journalistes. Elle aborde également l’architecture du bâtiment, son histoire et la relie à la ville de Bordeaux. "Quand on n'aime pas spécialement le foot, on aborde les matchs d'une certaine manière, mais maintenant, je crois qu'on va les regarder différemment", confie Hélène, surprise par la visite.

Reportage au Matmut Atlantique

Il est conseillé de réserver sur matmut-atlantique.com ou sur bordeaux-tourisme.com